Comment choisir son shampoing bio sans sulfate sans parabens sans silicone

Comment choisir son shampoing bio sans sulfate sans paraben sans silicone ?

feuille shampoing bio
comment choisir un bon shampoing bio sans sulfates sans parabens sans silicones
Trouvez le meilleur shampoing bio pour vos cheveux !
Sommaire de cet article

Savoir reconnaître un bon shampoing bio ou naturel

Eviter les pièges du greenwashing, décrypter les labels et se tourner vers les bonnes marques !

Où acheter les meilleurs shampoings bio sans sulfates sans parabens sans silicones ?

Le détail par type de point de vente.

Quels sont les ingrédients nocifs à éviter dans un shampoing bio (et dans les cosmétiques de façon générale) ?

Eviter les premiers pièges dans les listes INCI.

Comment lire et décrypter l’étiquette d’un shampoing (bio ou pas) ?

On vous explique en détail comment lire une étiquette INCI.

Choisir son shampoing bio en fonction de ses cheveux

Un bon shampoing sans sulfates sans silicones en fonction de vos cheveux.

Vous êtes décidé à passer au naturel pour vos cheveux et vous voudriez rester sur un produit prêt-à-l’emploi type shampoing bio en bouteille (si vous avez des doutes sur le type de lavant qui vous correspondrait, l’article quel shampoing bio choisir est là pour vous aider !). Mais entre les labels, les marques, les différentes formes, vous ne savez pas quoi ni où l’acheter ! Et il faut bien reconnaître qu’il faut bien arriver à distinguer les pièges et savoir vers quel type de shampoing sans sulfate et sans silicone bio se diriger. Dans cet article on vous fait un petit guide pratique pour vous aider à choisir le bon shampoing bio pour vous !

Qu’est ce qu’un (bon) shampoing bio ?

shampoing bio ou naturel

Un shampoing bio est avant tout un produit lavant capillaire portant une certification biologique. Et pourtant, cela n’est pas la garantie d’avoir un produit de qualité et au contraire beaucoup de shampoing sans label sont naturels et d’excellente qualité… De quoi y perdre votre latin ? Pas tant que ça car les arnaques utilisent les mêmes procédés et on sait que certaines marques sont carrément à éviter dans toute leur gamme.

trefle Que valent les labels en cosmétique bio ?

Composition, origine et taux d’ingrédients d’origine naturelle, vegan, cruelty free, respect de normes sociales et environnementales…Les labels bio sont loin de se valoir !
Voici ceux qu’il est le plus facile de trouver en France :

  • le label AB et label européen : 95% des ingrédients sont issus du mode production biologique. Mais les 5% restants sont un gros problème car rien n’empêche les producteurs d’y mettre certains ingrédients de synthèse issus de la chimie. Sans parler des quats (agents occlusifs remplaçants les silicones) qui y sont autorisés, ainsi que de l’ammonium lauryl sulfate (aussi irritant que le sodium lauryl/laureth sulfate). Prudence est de mise avec ce label !
  • logo ab
    Le logo AB n’est pas la garantie d’une formule 100% saine
    logo eu
    …ni le label européen qui a le même cahier des charges
  • Cosmos organic : réunit Cosmébio et Ecocert. 100 % d’ingrédients biodégradables, au moins 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle, au moins 95% d’ingrédients végétaux biologiques, au moins 20% d’ingrédients biologiques et au plus 5 % d’ingrédients autres. Mais ceux-ci sont listés et donc bien identifiés. On est là sur une qualité supérieure même si l’on reste sur quelques incongruités : l’ammonium laureth sulfate y est en effet autorisé…
  • logo cosmo organic
    Cosmos organic regroupe Ecocert et Cosmébio
    logo cosmebio
    Cosmébio, un label bio de référence
    logo ecocert
    …comme son comparse Ecocert
  • Nature & Progrès : ce label est un des rares à intégrer une dimension sociale et économique. Les tests sur animaux y sont interdits et 100% des ingrédients végétaux doivent être issus de l’agriculture biologique. Sans doute l’un des labels bio les plus fiables même s’il est imparfait.
logo nature & progrès
Nature & Progrès est déjà la garantie d’un shampoing bio de qualité

trefle Savoir reconnaître un bon shampoing sans certification…

Les certifications biologiques sont loin d’être parfaites et sont en plus, très longues et onéreuses pour le fabricant. Il n’est donc pas étonnant que certains choisissent délibérément de se passer de label : les artisans à la production limitée ne peuvent pas se permettre ce coût, tout du moins au début. Il est donc tout à fait possible de trouver d’excellents shampoings naturels sans certification auprès de petits producteurs locaux. Mais attention, ce n’est pas parce qu’un cosmétique est vendu au marché du coin qu’il est forcément de qualité. Comme toujours, la composition fait foi.

trefle …d’une arnaque au greenwashing

Le greenwashing est un phénomène qui empoisonne le marché du bio. Il s’agit de maquiller un produit chimique en produit « naturel » à l’aide d’un packaging “vert” et de mentions alléchantes. Bien souvent il est « sans sulfates », « sans paraben » affiché sur fond de pures gouttes d’eau ou de jolies fleurs… Sauf que par exemple lorsque qu’un shampoing annonce “sans silicones”, c’est souvent que certes ils n’en contient pas…parce qu’ils sont remplacés par des quats, qui sont presque pire.
Un beau logo vert sur fond blanc, une belle goutte d’eau pure, une jolie feuille, ça ne vous rappelle rien ? Certaines marques ont en effet bâti leur succès sur cette ambiguïté. Certes ils ont enlevé le Sodium Laureth Sulfate (SLS) ou son alter ego le Sodium Lauryl Sulfate (SLES), qui sont maintenant bien identifiés du grand public comme irritants, mais ils les remplacent des fois presque par pire. Soyez donc vigilant, surtout en supermarchés, grandes surfaces, parapharmacies et pharmacies : si un shampoing joue sur du « sans-machin » et sans label, il est quasiment sûr qu’il s’agit d’un cas de greenwashing.

Un des pires ressorts du greenwashing actuellement est d’afficher un gros « BIO » sur l’étiquette. Mention bio qui ne s’applique pourtant pas à l’ensemble du produit (qui échappe donc aux contraintes du label), mais seulement à un ingrédient seulement, comme par exemple : « à l’aloe vera BIO ». Sauf que lorsque l’on voit « bio » écrit en gros la confusion est évidente. Et tout à fait légale.

trefle Les marques de cosmétiques bio naturelles ou les marques traditionnelles

Tout cela nous amène à parler des marques vers lesquelles il faut se diriger pour trouver un shampoing bio de qualité et qui constitue le permier niveau de tri. On observe ainsi plusieurs tendances. Les grands groupes historiques qui ont bâti leur réputation sur du conventionnel ne produisent pas ou très peu de shampoings bio de qualité. Ce produit demandant des efforts de recherche et étant très coûteux à produire, ces marques préfèrent jouer sur le greenwashing avec des cosmétiques pseudo-naturels ou racheter des marques qui, elles, le sont vraiment (exemple avec L’Oréal qui a racheté en août 2018 Logona et Santé).
Viennent ensuite les nouvelles marques créées par pur opportunisme commerciale pour le marché exponentiel du bio. Elles sont pour la plupart très récente et il s’en créé chaque année de nouvelles. Si elles peuvent vendre des gammes « clean » et de qualité, elles maîtrisent pourtant rarement la formulation de leur produits à des laboratoire extérieurs. C’est pour cette raison que vous pouvez avoir parfois une impression de « déja-vu » en comparant les listes INCI des shampoings (ça marche aussi pour le conventionnel).

Enfin il y a le cas des fabricants fondamentalement bio. Récents ou pas, ils portent le naturel dans leur ADN et c’est souvent la genèse de la création de leur entreprise. Ce sont eux qui détiennent le savoir-faire le plus pointu en matière de formulation et la connaissance la plus poussée des actifs naturels. Mis à part certains acteurs historiques comme Weleda, la plupart sont des petites entreprise peu connues du grand-public. Ce sont celles qui produisent les meilleurs shampoings naturels. Elles sont à privilégier dans votre recherche de cosmétiques bio.

trefle Liste des marques de bons shampoings bio naturels, sans sulfates sans silicones et sans parabens

Les marques de shampoings bio internationales connues (et reconnues) :

  • Weleda;
  • Logona et SANTE : ont été récemment racheté par L’Oréal;
  • Lavera;
  • Helvetia Natura : très bons produits à un prix raisonnable, en format familial (Suisse);

Les marques de cosmétiques bio françaises :

  • Coslys : testée et approuvée par la rédactrice de ces lignes 🙂 (France) ;
  • Phyt’s;
  • Denovo : pas de shampoing pour le moment (en cours de développement), mais de très bons soins capillaires;
  • Onatera (Ce’Bio, Biofloral et Dr Theiss);
  • Les Artisans de la Nature;
  • Biosens & Saveurs;
  • Rodolphe&Co;
  • Centifolia;
  • Dermatherm : spécialisé dans les peaux et les cuirs chevelus sensibles;
  • Plantes des Cévennes;
  • Léa Nature : Natessance;
  • WAAM Cosmetics: également boutique de produits DIY;
  • Avril;

Les marques de shampoings solides bio et françaises :

  • Pachanamaï;
  • Lamazuna;
  • Druydes;
  • Secrets de Provence;

Les marques de shampoings bio spécialisées par ingrédient (françaises et artisanales pour la plupart) :

  • Les Sens des Fleurs : produits à base de fleurs de Bach (France);
  • Les délices d’Azylis, Classic Ayurveda, Khadi : soins capillaires ayurvédiques
  • NaturAloé : produits capillaires à base d’aloé vera (France);
  • Chevalait : shampoings au lait de jument (France);
  • Laboratoire Paysane, Mel’anie’s : cosmétiques de lait d’ânesse (France);
  • Argandia : soins à base d’Argan (France)
  • Argiletz : produits à base d’argile (France);
  • Ballot Flurin, Propolia, Abellie : produits à partir de miel (France);
  • Mon petit lait de soja;
  • La Maison Berthe Guilhem: au lait de chèvre;

Les marques de shampoings et soins bio pour cheveux bouclés :

  • Carolina-B;
  • Boucleme : from UK 🙂 ;
  • Les Secrets de Loly;
  • NoireÔNaturel : à la base pour les cheveux afros mais recommandé pour toutes les sortes de bouclettes !;

Les marques internationales de shampoings bio :

  • Dr Hauschka, Benecos : marques allemandes, dont le pays a une culture du bio bien ancrée;
  • Abaché Organics, Absolute Organics : les australiens de la bande;
  • DruideBio: shampoings solides canadiens;
  • Urtekram : les vikings;

Les savonneries artisanales (savons-shampoings) :

  • En douce heure;
  • La Grange aux Herbes;
  • Laboratoire des Sources;
  • Les Essentiels;

Ce ne sont que quelques exemples et une liste très très loin d’être exhaustive : n’hésitez pas à fouiller par vous-même car nous ne pouvons ici pas inscrire toutes les marques de qualité qui mériteraient pourtant de l’être !
D’ailleurs n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à nous envoyer un message pour nous signaler une marque qui n’est pas mentionnée.

Où acheter les meilleurs shampoings bio sans sulfates sans parabens sans silicones ?

shampoing bio ou naturel

Il est vrai qu’il est désormais assez facile de trouver des produits capillaires bio, même en supermarchés, grandes surfaces et hard-discount. Si vous voulez un shampoing bio pas cher, vous pouvez vous diriger vers ces points de vente. Ils sont assez rares mais vous pouvez y trouver des shampoings sans sulfate (ALS, ALES et SLS) et sans silicone tout à fait acceptables (on vous en as fait la liste dans l’article quel shampoing bio de grande surface choisir ?). Mais si vous privilégiez la qualité, nous vous recommandons plutôt de l’acheter en boutique bio, chez un artisan, en physique ou via internet.

trefle Quel est le meilleur shampoing bio ? Ne vous fiez pas aux avis !

Les shampoings bio sont des produits plus fins, plus complexes et donc beaucoup moins généralistes que leur congénères chimiques. Tous ne conviennent pas à tout le monde. Chacun(e) a une préférence pour une marque, un produit qui lui convient. Ce shampoing a contrario, ne correspondra pas à une amie, un parent ou un proche, même à type de cheveu similaire. Prenez-donc de la distance avec les avis et les sites passant les cosmétiques au banc d’essai car s’ils peuvent vous donner des indications sur la texture, le parfum, l’effet moussant, ils ne pourront jamais vous indiquer si ce shampoing sera efficace pour vous ou non. A l’achat, seule la formule du produit sera efficace, et ensuite le test sur le moyen/long terme (attention à la période de transition durant laquelle vos cheveux et votre cuir chevelu peuvent avoir des réactions inattendues : voire nos articles passer au shampoing bio ou les inconvénients du shampoing bio).

Quels sont les ingrédients nocifs à éviter dans un shampoing bio (et dans les cosmétiques de façon générale) ?

shampoing bio ou naturel

Comme expliqué dans l’article la composition d’un shampoing bio, il y a plusieurs types de composants toxiques qu’il va falloir reléguer aux oubliettes. Ainsi la qualité d’un shampoing va se baser sur plusieurs facteurs :

  • son irritabilité potentielle : dû en grande partie aux sulfates
  • les potentiels allergisants : quasiment tous les chimiques !
  • les agents occlusifs : les silicones et les quats en sont les champions !

Et pour cela, pas de secrets, il va falloir décrypter la composition INCI du shampoing. Oui, c’est assez rébarbatif, mais au final mieux vaut prendre quelques minutes pour bien choisir un produit que vous utiliserez pendant des mois, voire des années ! (et qui peut vraiment changer votre vie capillaire, si , si !)

Comment lire et décrypter l’étiquette d’un shampoing (bio ou pas) ?

shampoing bio ou naturel

La référence est toujours l’excellent site la vérité sur les cosmétique sur lesquels vous pouvez taper un ingrédients et avoir une note sur sa nocivité exprimée en émoticônes contents ou mécontents. Vous aurez aussi une idée de la nature du composant (synthétique ou végétale) et sa fonction (tensio-actif, conservateur…).

Mais si vous ne voulez pas vous farcir tout de go l’ensemble d’une formule de shampoing, il y a quelques pièges faciles à éviter :

  • les ammonium lauryl sulfates : nous en avons parlé plus haut dans cet article. Irritants bien connus, ils sont pourtant autorisés dans beaucoup de labels bio. Bons marchés, ce sont souvent les tensioactifs principaux des shampoings bio pas chers, comme ceux que l’on trouve en grandes surface. Certain(e)s les supportent mais ils sont absolument à proscrire si vous avez le cuir chevelu irrité;
  • se méfier des “-cone” et des “-xane” qui désignent souvent des silicones, même s’ils ne sont pas supposés se trouver dans un shampoing bio;
  • les quats : évitez tout ce qui ressemble à Cetyl triméthyl ammonium chlorure, hydroxypropyl guar, Hydroxypropyltrimonium chloride, behentrimonium methosulfate, dipalmitoylethyl hydroxyethylmonium methosulfate, behentrimonium chloride…;
  • les beaux emballages verts avec des “sans sulfates sans parabens sans…”: les “sans” quelque chose mais sans label bio sont très hautement suspects;
  • ne faites pas une confiance aveugle aux labels : certains sont trop permissifs et autorisent des composants peu “healthy”. Certains, néanmoins sont plus fiables, comme Nature & Progrès et Cosmebio;

A la place, guettez plutôt :

  • les tensioactifs d’acides aminés : les tensioactifs sont les agents qui lavent véritablement. Dans les shampoings chimiques conventionnels, ce sont des sulfates. Les plus doux sont ceux au contraires à base d’acides aminés (voir la composition d’un shampoing bio pour plus d’informations. Ils se terminent souvent pas les suffixes « sarcosinate », « glutamate », « glucoside » ou « wheat protein ». Plus ils sont tôt dans la liste des composants mieux c’est;
  • les labels restrictifs comme Ecocert, Cosmebio et surtout Nature & Progrès, qui est très complet et exigeant (critères incluant des obligations sociales, solidaires et écologiques pour la production entre autres);
  • les formules courtes : moins il y de composants, mieux c’est !

trefle Lire une composition de cosmétique : les limites de la liste INCI

L’INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) est la liste officielle des composants cosmétiques obligatoire pour chaque produit en France. Il faut savoir que les ingrédients sont classés par ordre décroissant en fonction de la quantité qui est contenue dans le produit final. Ainsi, les ingrédients les plus concentrés (et donc les plus importants) seront en tête de la composition. Dans un soucis de compréhension pour le monde entier, les noms des composants sont en anglais. Il ne faut pas vous laisser effrayer par les dénominations scientifiques des ingrédients (en plus en anglais) : Sodium Cocoyl Glutamate par exemple peut faire peur, et pourtant c’est un super composant !
Par contre, la liste INCI a ses limites : si elle vous indique la qualité des ingrédients d’un shampoing bio, elle n’est en aucun cas garante de son efficacité. Tout d’abord, si l’INCI indique quel ingrédient est en plus grande quantité qu’un autre, il n’en indique pas la concentration. Exemple pour les shampoings solides. Il leur est reproché d’avoir des quantité astronomiques de tensioactifs. Or, ceux-ci vont forcément être en première position sur la composition, sauf que l’on ne sait pas le pourcentage contenu dans le shampoing solide. Or, certains actifs, surtout en cosmétique naturelle, ne sont actifs qu’à partir d’un certain dosage. Ajouté pour « faire joli » sur l’étiquette (car trop coûteux), ils sont en réalité en trop faible quantité pour avoir un effet réel lors de l’utilisation.
Par ailleurs un aspect qui est très dur à maîtriser est des synergie. C’est à dire que deux ingrédients combinés ensemble (et à un certain dosage) vont provoquer un effet en plus que ceux qu’ils généraient seuls. Or, cela est même très difficile à anticiper lors de la conception et ne se vérifie vraiment qu’en test réel. Pour ces raisons, la ,formule ne garantie pas l’efficacité d’un produit qui ne se vérifiera qu’en test réel.

Bien choisir son shampoing bio en fonction de ses cheveux

shampoing bio ou naturel

trefle Bien déterminer sa nature capillaire

Colorés, fourchus, bouclés, secs, matures, mixtes, fins et sans volume…Le marketing a su démultiplier les profils capillaires qui ne sont pourtant de base, pas si nombreux. Beaucoup de personnes y perdent leur latin et se trompent sur la nature de leur propre chevelure.
En effet s’il faut prendre en compte les longueurs c’est avant tout l’état de votre cuir chevelu qu’il faut étudier. Un cheveu sec c’est à la base à cuir chevelu qui ne produit pas assez de sébum pour le nourrir et un cheveu gras est généralement beau et en bonne santé jusqu’à au moins mi-longueur car il bénéficie de beaucoup de sébum. On passe en revue les quelques profils capillaires qui méritent un traitement particulier :

trefle Quel shampoing bio sans silicone sans sulfate pour des cheveux gras ?

Le « cheveu » gras souffre à sa racine d’un excès de sébum. Un jour ou deux après le shampoing, il faut re-laver. L’objectif ici va être de calmer la séborrhée, en rééquilibrant et assainissant le cuir chevelu. Souvent il n’y dans ce cas besoin de chercher la meilleure qualité de shampoing bio possible, car il doit être, surtout au début, assez puissant pour laver tout ce gras. Vous pouvez vous contenter d’un bon shampoing bio sans tensioactif irritants comme l’ammonium lauryl/laureth sulfate. Un bon brossage quotidien et du shampoing sec et vous devriez rapidement espacer les lavages.
Certains shampoings naturels faits maison ne seront pas assez puissants pour bien nettoyer votre crâne : oubliez la compote-miel (qui par contre fera des miracles sur les cheveux secs) mais dirigez-vous vers les argiles assainissantes qui vont calmer la séborrhée : rhassoul, argile verte…Pour plus d’infos à ce sujet, n’hésitez pas à lire l’article comment avoir les cheveux moins gras.

trefle Quel shampoing bio sans sans sulfates sans silicones pour des cheveux secs ?

A l’inverse les « cheveux » secs souffrent d’un cuir chevelu un peu paresseux. Si la cause est l’irritation, cela devrait rapidement disparaître avec l’utilisation d’un shampoing doux. Faites l’impasse sur l’ammonium laureth sulfate et évitez si possible tout sulfate (même le coco sulfate qui a tendance à assécher). Faites particulièrement attention aux silicones mais surtout aux quats, qui sont autorisés dans certains labels bio. Ceux-ci enveloppent le cheveu d’une barrière qui empêchent les soins de l’atteindre. Parallèlement complétez avec des soins nourrissants et hydratants pour compenser, que vous pourrez appliquer à la fois sur le crâne et les longueurs. Évitez de frotter les longueurs pendant le lavage pour ne pas les fragiliser davantage.

trefle Quel shampoing bio sans silicone et sans sulfate pour des cheveux bouclés ou crépus ?

Les cheveux crépus sont souvent très secs. Misez donc comme eux sur un shampoing bien doux et surtout sur des soins très riches comme les bains d’huile en pose longue. Abusez des soins hydratants pour bien former les boucles et des soins nourrissants pour les renforcer.

trefle Quel shampoing bio pour des cheveux mixtes ?

On va peut-être vous choquer mais…Les cheveux mixtes n’existent pas ! Soit votre cuir chevelu produit trop de sébum, soit pas assez ! Il s’agit d’une contradiction totale rendue possible par les produits chimiques et les mauvais traitements à répétition sur des chevelures à tendance grasses dont les longueurs sont décapées et fragilisées. Si c’est votre cas, traitez vos cheveux comme des cheveux gras et soignez vos longueurs. Mettez un cran d’arrêt à tout ce qui pourrait leur nuire comme les appareils chauffants et essayez des soins hydratants et nourrissants pour rattraper les dégâts.

trefle Quel shampoing bio pour un cuir chevelu sensible ou irrité ?

Particulièrement dans ce cas, vous allez vous tourner vers des shampoings bio très doux dont les tensioactifs sont à base d’acide aminés. Évitez les sulfates (préfixe « sulfate »), même bio, car ils restent tout de même potentiellement plus irritants. Tournez-vous vers l’aloe-vera en application sur le cuir chevelu pour ses vertus apaisantes et cicatrisantes. Si vous constatez des plaques rouges et des démangeaisons, n’hésitez pas à consulter un dermatologue.

trefle Quel shampoing bio pour des cheveux à tendance pelliculaire ?

Les pellicules ont diverses causes : elles peuvent être grasses ou sèches. Là encore, tournez-vous vers le profil qui correspond le mieux et n’hésitez pas à choisir des soins avec des huiles essentielles adaptées comme le tee tree par exemple.

trefle Quel shampoing bio pour des cheveux abîmés ou fourchus ?

Si vos pointes sont fourchues, pas le choix et peu importe le shampoing : il faut couper. Bien sûr il faudra utiliser le shampoing le plus doux possible et surtout éviter de frotter les longueurs pour se concentrer sur le crâne. Appareils chauffants à répétition, colorations, frottements et élastiques trop serrés… essayez de trouver se qui casse vos cheveux, mais si vous avez une routine « tueuse de cheveux », même un bon shampoing doux et des soins naturels n’y changeront rien ! Vous pouvez ainsi essayer de préserver vos cheveux des frottements avec les vêtements synthétiques en les portant en chignon pas trop serré, ou les mettre dans un paranda la nuit pour éviter la boule de nœuds au matin.

Pas de cheveux sains sans produits capillaires cleans

shampoing bio ou naturel

Conclusion : vérifier systématiquement la composition d’un produit bio peut sembler très rébarbatif a priori mais promis, ce n’est pas si embêtant que cela ! Tout d’abord parce les ingrédients à éviter sont souvent les mêmes et que vous les reconnaîtrez rapidement. Ensuite parce que vérifier une formule de shampoing bio ne prend pas tant de temps que l’on croirait. Et ensuite, parce que l’on ne change pas de shampoing chaque semaine ! Il y a fort à parier que vous trouverez rapidement une routine qui vous donne satisfaction, à vous et à vos cheveux !
L’enjeu est assez important car avec un shampoing naturel dépourvu de produits chimiques agressifs, vous cheveux pourront de nouveau respirer et vous verrez vite les résultats : pousse plus rapide, cheveux moins secs, moins gras, plus solides… Le lavant c’est la base pour la santé et la beauté de vos cheveux et c’est fou ce que l’on gagne en changeant juste ces habitude de shampoing. Néanmoins, il faut savoir que nos cheveux et notre cuir chevelus sont tellement abreuvés de substances nocives qu’il va falloir les en débarrasser et les en déshabituer : c’est la période de transition vers le naturel, que l’on vous explique en détail dans l’article passer au shampoing bio.

shampoing naturel bio

Vous avez trouvé cet article intéressant ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à approfondir le sujet avec les articles suivants :

Leave a Reply

Your email address will not be published.Email address is required.