Comment faire un shampoing à l’œuf ?

Comment faire un shampoing à l’œuf ?

Ingrédients/matériel : un bol et un œuf (éventuellement un pinceau à coloration ou un saucier à bout pointu pour l’application) et du vinaigre de cidre

Difficulté: facile

Pour qui: tous les types de cheveux !

Avantages : shampoing bio pas cher, lave et nourrit en même temps

Inconvénients : l’application et l’odeur ne sont pas particulièrement agréables. Ne pas utiliser d’eau trop chaude

Fréquence maximum : 3 ou 4 jours

Pour avoir débuté au naturel avec le shampoing aux œufs, je peux t’assurer que c’est un excellent moyen de commencer le shampoing bio ou se mettre au no-poo ! Il peut servir durant la transition pour détoxifier le cheveu. En effet, pas de silicone ni de sulfates dans les œufs ! Il lave tout en douceur, même les cuirs chevelus gras. Mais ce n’est pas pour cela qu’il ne sera pas approprié pour les cuirs chevelus secs ou irrités, sensibles ou à pellicules (à déterminer tout de même quelle en est la cause). En fait, il est indiqué pour tous les types de cheveux, qu’ils soient fins, épais, bouclés ou afro. Comme je l’ai expérimenté en coaching, il peut par contre accentuer le problème de cheveux poisseux (même si là encore je te conseille d’essayer de trouver la cause de tes cheveux poisseux).

Mais comment un œuf peut-il laver ? Je dois t’avouer que moi aussi j’étais très sceptique… et pourtant ! L’œuf est en fait très riche d’une substance lavante qui est la saponine. Elle est particulièrement présente dans le blanc. Le jaune, quand à lui est plutôt gras et va nourrir tes cheveux. D’où le produit 2 en 1 ! L’œuf va conditionner, gainer et adoucir tes cheveux. Le jaune est aussi un excellent démêlant. Tu peux facilement adapter ton utilisation de l’œuf en fonction de ton cuir chevelu en jouant sur les zones d’application du jaune et du blanc et en dosant l’un et l’autre.Mais avant toute chose, assure-toi de bien avoir pris toutes les précautions pour te lancer dans la fabrication de ton shampoing naturel maison !

Tu veux enfin comprendre les bases du naturel ?

Que veut dire hydrater, nourrir, que sont la porosité et les cheveux poisseux ou encore quels sont les soins d’une routine naturelle et dans quel ordre les poser… Débutante au naturel ou plus aguerrie, je sais que tout le monde se pose ces questions, avec de vraies réponses pas souvent faciles à dénicher sur le net. Et pourtant ces infos sont fondamentales pour comprendre le naturel. N’hésite pas à télécharger ce petit guide indispensable, c’est un cadeau de ma part à ta crinière pour qu’elle soit (bien) libérée !

Et en bonus : les 10 fausses idées sur le cheveu naturel… Et qui te mettent, toi, dans l’erreur ! A lire absolument pour éviter les pièges qui t’empêchent d’avancer.

Télécharger le guide gratuit

guide gratuit Crinière Libérée

Recette du shampoing aux œufs maison

Pour les cheveux normaux :

C’est très simple !

  • Casser l’œuf dans un bol et le battre.
  • Mettre le tout dans une bouteille ou ton saucier puis remuer énergiquement. Tu peux aussi monter l’œuf en chantilly
  • Mouille tes cheveux puis essore-les de façon à ce qu’ils ne gouttent pas trop.
  • Applique ensuite sur les racines comme une coloration (attention à ne pas oublier des zones pour les cheveux épais) puis étale le reste du flacon sur les longueurs.
  • Masse délicatement ton cuir chevelu, les longueurs et les pointes pour bien faire pénétrer les principes actifs.
  • Laisse poser quelques minutes sans laisser sécher puis rince à l’eau tiède absolument ! En effet, une eau trop chaude cuit littéralement l’œuf sur ta tête… Mis à part ce désagrément facile à éviter (il n’est pas nécessaire d’utiliser une eau froide non plus), le shampoing naturel à l’œuf se rince très bien.

Pour les cheveux gras ou racines grasses/pointes sèches:

Sachant que le jaune est plus riche que le blanc qui concentre l’essentiel des saponines, il sera préférable dans ton cas de les séparer.

  • Verse le blanc dans le flacon qui sera destiné au cuir chevelu, puis met le jaune dans un bol ou autre.
  • Remue bien le saucier contenant le blanc puis applique comme une coloration à la racine.
  • Masse délicatement le cuir chevelu pour bien répartir et faire agir les saponines.
  • Prend le jaune et répartie-le généreusement sur les longueurs en massant délicatement entre tes doigts. Veille à ne pas oublier les pointes, qui ont le plus besoin de ce soin.
  • Rince à l’eau peu chaude pour éviter la cuisson omelette sur ta tête 🙂

Pour les cheveux secs :

Si ton cheveu est rêche, terne ou cassant alors le jaune va le nourrir.

Le résultat :

Tes cheveux sont propres, doux et soyeux! Et tout cela grâce à un petit œuf ! Cela dépend avant tout de ton type de cheveu mais tu peux avoir besoin de compléter par un après-shampoing (pour démêler les longueurs), un masque (hydrater, nourrir, renforcer et conditionner la fibre capillaire) et/ou une crème sans rinçage (pour les cheveux très secs). Si tu es un peu perdue dans le rôle de ses différents produits, là encore mon guide gratuit est là pour te donner les bases !

applicateur-shampooing-oeuf
L’applicateur peut t’aider pour bien appliquer le shampoing à l’œuf

Quelques remarques :

  • Normalement, même pour les cheveux relativement épais, un seul œuf suffit. N’en utiliser deux que si tu as vraiment une chevelure dense et longue (il risquerait d’y avoir surplus que tu peux avoir du mal à rincer avec une odeur possiblement persistante). Si la consistance n’est pas assez liquide, ajoute un peu d’eau.
  • Si l’odeur de l’œuf cru sur ta peau t’incommode, ajoute quelques gouttes d’une huile essentielle qui va venir la masquer (l’ylang-ylang par exemple est particulièrement appréciée des cheveux).
  • Si il t’ai arrivé d’utiliser une eau trop chaude et que l’œuf a cuit sur ta tête, ne panique pas 🙂 . Après le rinçage et le séchage, brosse tes cheveux : les petits résidus partiront avec les coups de brosse.
  • Comme pour tout shampoing naturel maison, il est possible d’ajouter des principes actifs : des huiles essentielles (ylang-ylang, tee-tree), de l’aloe-vera ou de la glycérine végétale pour hydrater, ou de l’huile végétale (ricin, coco mais aussi olive, le choix est vaste) pour nourrir.
  • Il est possible que vous rencontre quelques désagréments au début de l’utilisation du shampoing naturel à l’œuf, surtout si vous êtes en période de transition. Dans ce cas, persévére quelques temps mais ne t’acharne pas : peut-être que le shampoing à l’œuf n’est tout simplement pas fait pour ton cheveu.
  • J’ai remarqué par expérience et dans mes coachings que l’utilisation exclusive de l’œuf pour laver pouvait mener à des cheveux poisseux. Comme il est gainant, je pense qu’il s’accumule sur le moyen long/terme. Dans ce cas, alterne avec une autre solution de lavage, comme la reetha ou le rhassoul par exemple.

Le guide ultime pour avoir de beaux cheveux avec des produits sains et respecteux !

Après presque 7 ans au naturel, je me suis rendue compte que mes lectrices étaient souvent noyées dans les infos incomplètes, contradictoires voire complètement fausses. Et c’est surtout elles qui te font faire des erreurs avec tes cheveux et t’empêchent d’avancer. Libère ta Crinière c’est une méthode éprouvée en presque 2 ans de coaching : je t’explique de façon claire les piliers du naturel puis comment comprendre tes cheveux. Ne reste ensuite qu’à suivre le guide pour créer et adapter ta routine !

Découvrir Libère ta Crinière

Libère ta Crinière

La solution écolo : shamp’oeuf ou shampoing solide ?

Le shampoing solide est très à la mode pour être « zéro-déchet », ou proche en tout cas. Il ne faut pas le confondre avec le savon-shampoing qui lui est créé à partir de la méthode millénaire de saponification à froid. C’est une très bonne solution écologique et économique. Mais il est très difficile d’en trouver qui convienne à tes cheveux car il faut que son dosage en huile corresponde exactement à la porosité et aux besoins de tes longueurs.
Le shampoing solide est en soi exactement un shampoing liquide mais sans eau. Je m’explique un peu mieux : en fait il est composé des mêmes ingrédients que les shampoings liquides : un ou deux tensioactifs (la partie qui lave et fait mousser), et des actifs soins type huiles, poudres, huiles essentielles, ou autres dérivés plus transformés (huiles estérifiées, parfum…).
Par contre je ne conseille pas d’utiliser uniquement les shampoings solides naturels pour tes lavages. Ils sont en effet plus dosés en tensioactifs, ce qui peut agresser le cheveu, le rendre poisseux et le cuir chevelu irrité.
Mais si tu veux rester sur une routine zéro-dechet, tu peux associer le shamp’oeuf et le shampoing solide. Tu alterne entre les deux lavants dans ta routine. L’œuf riche en protéines ayant tendance à « charger » un peu le cheveu, le shampoing solide rétablit un peu plus l’équilibre.