Comment faire un shampoing à l’argile ?

Comment faire un shampooing maison naturel à l’argile ?

feuille shampoing bio

Ingrédients/matériel : un bol et l’argile correspondant à votre type de cheveu (rose, blanche ou verte entre autres et éventuellement un pinceau à coloration pour l’application

Difficulté : facile

Pour qui : tous les profils capillaires en fonction de l’argile choisie

Avantages : shampoing bio pas cher, très doux, assainissant et régulateur de sébum, vegan

Inconvénients : peut assécher les longueurs, un peu long à disposer sur la tête

Fréquence maximum : 1 fois par semaine

recette shampoing maison argile
L’argile verte est particulièrement recommandée aux cheveux gras

Le shampoing naturel à l’argile est un excellent moyen de désintoxiquer le cheveu et d’effectuer sa transition du chimique au bio. Les argiles sont une matière première brute non-transformée, donc 100% naturelle et exempte de produits chimiques pouvant agresser la fibre capillaire. Les argiles, selon leurs couleurs, ont des propriétés détoxifiantes et régénérantes, grâce à une forte teneur en différents minéraux très appréciés de la peau et des cheveux.
Comment se passe l’action lavante de l’argile ? Tout simplement grâce à sa capacité absorbante qui va venir retirer les impuretés et laisser la chevelure propre. Particulièrement appropriée donc, pour débarrasser ses cheveux des traces de silicones, sulfates et parabens et repartir sur une base saine !

Il existe plusieurs sortes d’argile, la plus commune étant l’argile verte. Si vous choisissez celle-ci, veillez à prendre de l’argile montmorillonite. Elle est plus difficile à trouver que l’argile illite par exemple, mais elle sera beaucoup plus douce et apportera un dimension soin en plus.

Avant toute chose, assurez-vous de bien avoir pris toutes les précautions pour vous lancer dans la fabrication de votre shampooing naturel maison !

Recette du shampoing à l’argile maison

shampoing bio ou naturel

trefle Pour les cheveux normaux et gras :

Pour une épaisseur normale, disposez environ 3 cuillères à soupe d’argile verte dans un bol puis ajoutez de l’eau de façon à obtenir une consistance pâteuse et lisse. Elle doit être suffisamment solide pour se tenir et pas assez liquide pour couler. Mouillez vos cheveux et essorez-les suffisamment pour les empêcher de trop perdre d’eau. Étalez ensuite la pâte d’argile verte avec les doigts sur la racine des cheveux mais pas sur les longueurs. Celles-ci n’ont pas de sébum à enlever, juste des poussières : elles bénéficieront donc de l’eau argileuse qui les en débarrassera sans les assécher. Laissez poser quelques minutes sans laisser sécher puis rincez à l’eau claire.

trefle Pour les cheveux épais :

Procédez de la même manière mais veillez à ne pas oublier une zone de votre tête. Pour cela, procédez en divisant votre chevelure par raies, comme si vous posiez une coloration. Avec cette méthode, prévoir un temps d’application un peu plus long.

trefle Pour les cheveux secs :

Quelque soit l’argile choisie, il vous faudra ajouter un agent hydratant et/ou nourrissant. Pour savoir lequel, il vous faudra déterminer si vos cheveux sont en manque d’eau ou de nutrition. Procédez de la même manière que précédemment en enrichissant l’argile verte du ou des ingrédients choisis.

trefle Pour les cuirs chevelus sensibles et irrités :

Procédez de la même manière mais en utilisant de l’argile blanche ou rose, qui sont particulièrement adaptées aux cuirs chevelus sensibilisés. Non-agressives, elles ne contiennent pas de tensioactifs. Elles sont moins absorbantes que l’argile verte, mais elles vont débarrasser les impuretés des cheveux tout en douceur et en apaisant votre peau.

trefle Le résultat :

Vos cheveux sont propres et vous avez une sensation de frais pour longtemps. En effet, les argiles ont la propriétés de réguler et assainir le cuir chevelu, ce qui va le ré-équilibrer dans la durée. Les cheveux gras verront leur production de sébum diminuer tandis que les peaux sensibles pourront l’utiliser sans crainte. Les argiles sont également particulièrement indiquées pour les problèmes pelliculaires.

Quelques remarques :

  • L’argile verte à tendance à assécher les longueur si vous en abusez. Si vous ressentez le besoin de l’utiliser plus d’une fois par semaine, essayez d’alterner avec un shampoing bio.
  • Nous vous présentons ici les argiles en tant que shampoings naturels, mais vous pouvez les utiliser en masque en complément d’un shampoing bio pour leurs vertus assainissantes et apaisantes.
  • Comme beaucoup de shampoings naturels, il est difficile de rincer des bains d’huile à l’argile. Pour cela, nous vous conseillons d’alterner avec un shampoing bio.
  • Comme pour tout shampoing naturel maison, il est possible d’ajouter des principes actifs : des huiles essentielles (l’ylang-ylang fait des merveilles sur les cheveux), de l’aloe-vera ou de la glycérine végétale pour hydrater, ou de l’huile végétale (ricin, coco mais aussi olive) pour nourrir…
  • Si vous rencontrez des difficultés particulières avec cette recette de shampoing à l’argile, consultez notre article sur les problèmes associés aux shampoings bio et comment les résoudre.
shampoing naturel bio

Vous avez trouvé cet article intéressant ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à approfondir le sujet avec les articles suivants :

10 comments to “Comment faire un shampoing à l’argile ?”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Stéphanie - 16 avril 2019

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces infos intéressantes ! Je vais commencer ma période de transition pour passer au shampoing Bio puis au naturel (avec de l’argile verte car j’ai les cheveux gras).
    J’ai quelques questions :
    – Si j’ai bien compris, je finis mon shampoing habituel en diminuant les jours de lavage jusqu’à atteindre 1 jour par semaine, et puis j’utilise un shampoing bio ?
    – Quand la période de transition « finit »-elle ? Comment le voit-on sur nos cheveux ?
    – J’aimerais fabriquer mon shampoing naturel à base d’argile verte (et donc avec de l’eau). Je voulais savoir si je pouvais y ajouter une huile essentielle tout de même ? Et si oui, laquelle vous me conseillez ?

    Merci d’avance !

  2. Emilie Arnaud - 18 avril 2019

    Bonjour,

    Tout d’abord, félicitations pour cette excellente décision !

    Pour la transition c’est comme vous le sentez. Je trouve que la manière la plus douce (et sans gâcher ) est de finir doucement son ancien shampoing. Après, le rythme d’un lavage par semaine est vraiment personnel : si votre crâne vous démange, il ne faut pas trop attendre avant de laver. Certains arrivent à espacer vite, d’autres non. Pareillement, il n’y a aucun vrai délai sur la durée de la transition. C’est extrêmement personnel. Mais on peut dire qu’elle se termine quand vous arrivez à espacer vos lavages et que vous avez trouvé un lavant qui vous correspond. Les changements sur les cheveux se voient pendant toute la durée de la transition et bien au delà en fonction des soins.

    Pas de problèmes pour les huiles essentielles. Je conseille juste de ne pas les utiliser pour les utiliser mais au contraire pour répondre à un problème bien précis : ylang ylang pour la beauté des longueurs, tea tree pour réguler un cuir chevelu gras.

    Bonne journée à vous et n’hésitez à me suivre sur Instagram ou Facebook pour d’autres conseils,

    Emilie

  3. Shelty - 12 août 2019

    Bonjour ! Est il possible de fabriquer son shampooing à l’avance ? Par ailleurs exemple de le stocker dans un pot en verre ou autre afin de gagner le temps de préparation. Ses propriétés de détériorent elles rapidement ?
    Merci et bonne journée

  4. emilie dauphin - 12 août 2019

    Bonjour Shelty,

    Je vous déconseille de le faire à l’avance car ça sèche. Par contre, vous pouvez trouver des tubes d’argile ou de Rassoul déjà mélangées qui durent plus longtemps.

    Capillairement,

    Émilie

  5. Manon - 21 août 2019

    Coucou! Je m’apprête aussi à commencer les produits maison pour les cheveux mais aussi corps, gommage… Vous parlez dans un commentaire précédent d’instagram, avez vous un compte où vous publiez sur ce sujet, si oui puis je l’avoir?

  6. emilie dauphin - 21 août 2019

    Bonjour Manon,

    Vous me trouverez sur Instagram à shampoing_bio. Si vous entamez votre transition vers le naturel, n’hésitez pas à télécharger mon guide gratuit que vous trouverez sur mon compte Instagram

    Capillairement,

    Émilie

  7. Fidéline - 21 août 2019

    Bonjour,

    Dans une démarche de réduction des déchets j’étais passé au shampoing solide pour toute la famille mais après avoir lu ton article, je n’ai plus trop envie si les dégâts sur l’environnement sont encore à ce point important.
    Je me pose donc la question de passer à quelque chose de plus sain pour tout le monde. Je n’ai pas trouvé dans l’article la short list des savonnerie faisant encore du savon-shampoing à froid, pourrais-tu la partager ? J’ai également vu sur Instagram que tu avais fais un guide mais je ne l’ai pas trouvé dans la bio ni sur le site, comment se le procurer ?
    D’autre part, ayant des enfants en bas âge, que me conseillerais-tu pour eux ?

    Merci pour tes recherches et conseils.

  8. emilie dauphin - 22 août 2019

    Bonjour Fideline,

    En effet le plus sain pour la famille et l’environnement sont les savons shampoings. Après il faut savoir qu’ils ne conviennent pas à tout le monde il faut tester… Je n’ai pas fait de liste pour le moment car il y a, et c’est une bonne nouvelle, beaucoup de savonneries en France qui font de très bons produits. Je te conseille néanmoins la savonnerie de la brique d’Emily qui est très impliquée dans ce qu’elle fait. Elle fait d’ailleurs un savon pour les enfants et bébés.

    Pour le guide, quand tu va sur ma bio Instagram, il faut cliquer sur le lien dans la présentation, qui commence par linktree.

    Capillairement,

    Émilie

  9. Christelle - 8 septembre 2019

    Bonjour
    j’apprécie beaucoup les vertus de l’argile, mais je m’inquiète pour mes canalisations : comment rincer un masque ou un shampoing à l’argile sans risquer de boucher les canalisations par le dépôt ? Si vous avez des astuces, je suis preneuse. Merci !

  10. emilie dauphin - 9 septembre 2019

    Bonjour Christelle,

    J’utilise le rhassoul depuis des années dans différentes maisons et appartements et je n’ai jamais eu de soucis de canalisations. Par contre les cheveux c’est une autre histoire 🙂

    En fait, le seul conseil que je peux vous donner c’est de l’utiliser juste en quantité raisonnable : 1 seul lavage par semaine (après cela risque de toute façon d’être asséchant pour vos cheveux) et seulement sur les racines. Comme ça vous en utilisez peu et normalement ne devrait pas boucher les tuyaux.

    Capillairement,

    Emilie

Leave a Reply

Your email address will not be published.Email address is required.