Comment clarifier ses cheveux ?

Recettes, produits et méthode pour la clarification des cheveux

Qu’est ce que la détox capillaire ?

« Purifier » le cheveux surchargé

La clarification, qu’est-ce que c’est ? Avant tout un geste bien utile et quasi indispensable dans le naturel. Le but est simple : « nettoyer » tes cheveux en profondeur. Ou plutôt, à un degré supérieur à celui des shampoings naturels. Des années de traitement avec des gammes chimiques encrassent les cheveux, et favorisent les problèmes classiques (cheveux gras, asséchés, pellicules…). Les plus tenaces de ces « restes » étant les tristement célèbres silicones et quats (qui font vraiment débat dans le naturel). La clarification va aider le cheveu à se débarrasser des résidus de produits chimiques (ou naturels d’ailleurs) pour repartir sur des bases saines, sans quoi tout shampoing ou soin naturel sera inefficace. Les avantages ? Une remise à zéro de tes cheveux. On repart de ta fibre capillaire nue sur laquelle une routine adaptée sera vraiment efficace pour des cheveux propres, brillants et forts.

Pour quel type de cheveu ?

Pour tous ! Que ce soit les cheveux fins, lisses, bouclés, afro, épais, poreux ou peu poreux (bien que je n’aime pas trop utiliser ces termes), la clarification te sera utile à un moment ou à un autre. C’est juste la méthode qui va changer pour s’adapter à un cheveu plus ou moins sec, cassant ou fragilisé.

Pourquoi faire des clarifications ?

Démarrer la transition : se débarrasser des silicones

La première raison est souvent le début de la transition vers le naturel. C’est souvent décrit comme une étape obligatoire, pourtant je peux te dire que j’en ai fait aucune à ce moment-là et que ça ne m’a posé aucun soucis. Même au conventionnel « chimique », ça faisait longtemps que je n’utilisais plus d’après-shampoing ou de masques. Car le vrai but d’une clarification lors de la transition est d’enlever les restes de silicones et d’huiles minérales qui encrassent ta fibre capillaire. Ils ne sont pas tous égaux et certains partent beaucoup plus vite que d’autres mais en tout cas la detox va purifier le cheveu. Par contre, je trouve qu’une seule clarification au début suffira largement pour t’enlever le reste de produits chimiques. Pas besoin d’en enchaîner toutes les semaines ! En plus ça risque de t’assécher la fibre capillaire et de fragiliser ton cheveu…

Purifier le cheveu du cumul de produits conditionnants

Au conventionnel comme dans une routine naturelle, le but pour avoir de beaux cheveux est de lisser leurs cuticules. Ça va permettre de rendre ton cheveu brillant et doux (une surface lisse reflète mieux la lumière) et aussi de le garder bien hydraté longtemps. Le but d’une catégorie des soins va être de conditionner tes cheveux, donc de les gainer pour les protéger et lisser leur cuticules. Ils sont indispensables pour de beaux cheveux mais ils peuvent avoir tendance à s’accumuler en couches comme le font certains silicones. Et oui, même au naturel cela peut arriver ! D’autant plus si tu as une routine complète type bain d’huile, shampoing, après-shampoing, masque, crème sans-rinçage. Et je ne dis pas du tout que c’est mal ou que c’est trop : certains cheveux en ont besoin. Et si il y a trop de résidus il suffit de clarifier de temps en temps !
Souvent les symptômes sont des cheveux qui ne « coopèrent » plus :). En fait les soins se mettent à fonctionner de moins en moins bien et tes cheveux deviennent lourds et rêches. Ils donnent l’impression de devenir plus secs.

Se débarrasser des cheveux poisseux

Avec la saturation, les résidus déposés en couche limitent l’accès des soins et shampoings à tes cheveux et à ton cuir chevelu. Ton shampoing habituel va alors « mal laver » et ton soin magique va devenir aussi inefficace. L’état général de tes cheveux se détériore et tu as l’impression que quoi que tu essaies ou changes, rien n’y fait…Ils sont lourds, sans volume, gras et constamment sales. Le cheveu devient terne, se fragilise et se casse. Le cuir chevelu irrité devient encore plus gras ou encore plus sec, produit des pellicules…Bref c’est les cheveux poisseux ! Chose que as de fortes chances d’expérimenter au moins une fois ! C’est la bête noire du naturel, surtout pour les cuirs chevelus à gras. Je t’explique dans l’article sur les cheveux poisseux les différentes causes et solutions possibles mais c’est un vaste sujet. C’est d’ailleurs la raison la plus courante pour laquelle on me contacte pour un coaching !
Souvent la poisse est déjà tellement bien installée qu’il faut passer par une petite clarification (plutôt au bicarbonate) pour purifier son cheveu avant d’ajuster sa routine.

Comment faire un soin ou un shampoing clarifiant ?

La clarification au bicarbonate

La méthode de clarification la plus connue est celle qui utilise du bicarbonate de soude. Vous aurez en plus besoin d’un shampoing sans sulfate sans paraben sans silicone, bref un vrai shampoing bien clean et doux. Vous ne pouvez pas utiliser des lavants maison comme les poudres, ou l’œuf car ce process nécessite le présence de tensio-actifs (voir l’article sur la composition d’un shampoing bio). Ajoutez une cuillère à café de bicarbonate de sodium à deux doses de shampoing bio, appliquez la mixture comme à votre habitude et rincez.

recette-shampoing-bicarbonate-soude

La clarification à l’argile

Mais bien qu’ayant été une grande adepte du bicarbonate de sodium (de soude) qui aura été mon premier lavant directement après ma transition, je préfère le tenir maintenant éloigné de mes cheveux à cause de mon côté légèrement abrasif qui a tendance à assécher les cheveux. Particulièrement si vous avez les cheveux secs et/ou abîmés, dirigez-vous vers cette méthode alternative : clarifier vos cheveux à l’argile. Même si j’en avais déjà entendu parler, c’est une story de @ninaturelle qui m’a convaincue de laisser le bicarbonate pour clarifier. La seule difficulté, selon moi, et je parle d’expérience, et de bien faire attention à la qualité de l’argile que l’on utilise. Que ce soit pour la clarification ou pour le shampoing à l’argile, choisissez de l’argile UNIQUEMENT montmorillonite. Soyez attentif(ve) lors de votre achat car certaines marques mélangent les provenances. Pour ma part, c’est un problème car l’argile verte illite par exemple me rend les cheveux poisseux et impossible à rincer.

Comment faire une clarification à l’argile

En fait, la clarification à l’argile se fait de la même manière qu’un shampoing… à l’argile. Je vous l’explique de façon détaillée dans l’article comment faire un shampoing à l’argile. La seule différence c’est que vous utilisez l’argile seule : l’hydratant viendra après le shampoing. Dans un bol, mélangez l’argile montmorillonite avec de l’eau jusqu’à obtenir une pâte que vous étalerez sur vos longueurs et votre cuir chevelu préalablement mouillés. Laissez poser une bonne demi-heure puis rincez. Comme tous les shampoings aux poudres vous pouvez faire un rinçage au vinaigre de cidre.

Bien hydrater après la clarification

La clarification est un process qui va très en profondeur et à donc le mauvais côté d’assécher les cheveux, surtout pour le bicarbonate. C’est une des raisons pour laquelle il ne faut pas clarifier trop souvent. Il va falloir donc contrebalancer cet effet négatif en appliquant un soin hydratant efficace en masque pose longue. La liste des ingrédients à utiliser est variée : aloe-vera, compote de pomme, gel de lin, miel… (voir l’article « nourrir ou hydrater mes cheveux ? »). Rincez et/ou relavez avec un shampoing doux. Attention à ne surtout sauter cette étape sous peine de vous retrouver avec une botte de paille sur la tête !

Exemple de produits pour une clarification à l’argile :

Ces produits sont des liens d’affiliation: quand quelqu’un achète en venant de mon site, je perçois une commission sur la vente. Je préfère être 100% honnête avec vous : c’est actuellement ce qui me permet de faire vivre le site. Par contre je ne recommande que des marques que j’utilise moi-même, pour ne vous proposer que des produits de très bonne qualité en tenant compte de critères éthiques et écologique. Alors si vous voulez soutenir Shampoing Bio sans dépenser plus, cliquez sur les liens du site pour faire votre shopping !

Le rinçage acide : la dernière étape pour clarifier vos cheveux

En utilisant du bicarbonate de soude sur vos cheveux il faut toujours l’accompagner de son ami le rinçage au vinaigre de cidre. Il permet de rétablir le pH en apportant de l’acidité et de refermer les écailles du cheveu. Pour cette opération diluez 2 cuillères à soupe de vinaigre de pomme/cidre dans une bouteille d’eau puis appliquez sur vos cheveux.

Utiliser un shampoing clarifiant

Si le bicarbonate de soude vous fait peur, sachez que vous pouvez vous procurer un shampoing à but clarifiant dans le commerce. A voir son efficacité et surtout bien vérifier la composition.

Comprends les bases du naturel en 8 notions essentielles !

Qu’est-ce qui fait échouer une transition, à quoi sert vraiment l’hydratation, pourquoi nourrir (conditionner), les causes des cheveux poisseux, comment avoir et conserver de jolies boucles, comment bien entretenir tes cheveux blancs, les produits de base pour commencer, les étapes de la routine, les poudres…

Télécharge gratuitement le guide adapté à ton type de cheveux pour (re)partir sur des bonnes bases !

Tu as les cheveux lissesTu as les cheveux bouclésTu as les cheveux blancs

Guide gratuit

Mon avis sur la clarification des cheveux

Clarifier régulièrement ou ponctuellement ?

Si elle n’est pas indispensable, la clarification peut facilement vous sortir de situations qui vous paraissaient inextricables avant. Elle est donc un bon réflexe à garder en mémoire lorsque les cheveux « pètent les plombs ». Il n’est pas rare de voir des personnes ayant effectué leur transition au naturel qui tout d’un coup, ne reconnaissant plus leurs cheveux qui se mettent à mal réagir à ce qui leur convenait depuis des mois (vécu pour ma part !). C’est assez courant en effet de changer de routine bio ou naturelle au fil des ans (car d’autres facteurs comme l’environnement, l’état de santé, la qualité de l’eau jouent beaucoup sur l’état de vos cheveux), mais les cheveux doivent rester « domptables ». Pour ma part, je mise sur une routine minimaliste qui réduit la qualité de résidus qui peuvent rester sur la fibre capillaire, du coup, j’ai rarement besoin de clarifier. Mais si vous faites beaucoup de soins, il peut être judicieux de le faire une fois par mois au maximum ou de manière régulière.

Cheveux fins et quats : des besoins de clarification différents

La nécessité d’une clarification des cheveux tient en grande partie à la routine de l’on utilise. Ainsi les fameux ammonium quaternaires (ou quats pour les initiées), dont le monde du capillaire bio à bien du mal à se passer, ont un peu tendance à squatter le cheveux plus que nécessaire. C’est d’ailleurs, avec leur biodégradabilité douteuse, les principaux reproches qu’on leur fait. Dans cette larges familles des quats, d’ailleurs, le Behentrimonium methosulfate ou BTMS, est particulièrement adhérant.
Pourtant, tous les types de fibres capillaires ne sont pas égales face à l’accumulation de matières naturelles ou synthétiques : les chevelures fines et peu denses sont bien plus sujettes que les autres à ce types de problème. Si vous êtes dans ce cas de figure, pensez à la clarification régulièrement.

Quand clarifier est une mauvaise idée

On entend souvent que la clarification des cheveux est une étape obligée pour une transition rapide et réussie. Il faut pourtant garder en mémoire que c’est un processus décapant asséchant pour la fibre capillaire, d’où le fait de ne pas la reproduire trop souvent.
Si vous avez les cheveux secs et rêches, je vous conseillerai plutôt des soins riches (yaourt, bains d’huile…) qu’une clarification. Par contre, un gommage doux du cuir chevelu peut aider si jamais vous avez des pellicules « sèches » tenaces.

Quelle méthode de clarification

Vous ayant présenté ici l’argile, le bicarbonate ou le shampoing clarifiant, mon cœur va tout de même vers la première méthode. Parce qu’elle est la plus douce, la plus simple et la moins cher (en plus l’argile peut vous resservir dans de nombreux cas). Néanmoins si vous avez besoin de désincruster plus en profondeur, tournez-vous vers le bicarbonate, et si vous voulez aller au plus simple, vers le shampoing clarifiant.

27 réflexions au sujet de “Comment clarifier ses cheveux ?”

  1. Bonjour,
    Je voulais savoir pour une clarification au bicarbonate on peut prendre un shampoing anti gras ou automatiquement un shampoing doux ? Si on prend un shampoing doux jusqu’à quand faut t’il l’utiliser pour une chevelure grasse de base ?
    Merci

    Répondre
  2. Bonjour,

    Cela fait maintenant 2 ans que je suis passé au naturel, et je n’avais jamais eu de problèmes de cuir chevelu avant ça, depuis que je suis au naturel, j’ai des problèmes de démangeaisons et petites pellicules sèches et j’ai l’impression d’avoir tout essayé (j’ai testé énormément de shampoing, de soins, etc…), j’ai examiné les compostions, regardé à quoi je réagissais mal etc, et j’ai pensé plusieurs fois à repasser au conventionnel qui m’allait très bien. Mais évidemment je me résonne à chaque fois parce que je ne veux pas avoir fait ça pour rien. Est-ce qu’une clarification pourrait m’aider à ce niveau ? Car je n’en ai jamais fais et je me demande si ça n’est pas une erreur de ma part.

    Merci d’avance

    Répondre
    • Bonjour Fiona,

      Je comprends votre désarroi, les problèmes de cuirs chevelus sensible touchent beaucoup de monde. Il suffit qu’un produit t’ai irrité assez profondément pour voir besoin de plusieurs mois pour s’en remettre, quelque soit le shampoing (j’éviterai les solides).
      Mon conseil serait donc d’être patiente et de continuer sur le long terme les soins qui te soulagent (huile amande douce, aloe vera, masque d’ortie, de sidr), à moins que tu ne sois allergique à un composant, comme les protéines par exemple.
      Tu peux également essayer les poudres, qui sont des produits bruts.

      En espérant t’avoir aidé…

      Capillairement,

      Emilie

      Répondre
  3. Bonjour Emilie,

    Qu’en-est-il des cheveux colorés ? Je me fais une teinture maison avec des produits de la gamme Wella toutes les 4 semaines pour couvrir mes cheveux blancs, mais le reste du temps j’utilise un shampoing pour cheveux gras à l’argile verte de chez Druide + un lait capillaire à la mûre des Secrets de Loly sur les pointes le soir avant le shampoing. Je dois me laver les cheveux tous les 2-3 jours, et quand je suis au jour 3, ça gratte. Récemment, mes longueurs ondulées n’ondulaient plus du tout, et semblaient comme huilée. Je laisse sécher mes cheveux à l’air libre, et après chaque shampoing le résultat des longueurs était assez pathétique. Je les ai bien shampooinés sur les longueurs et ai laissé posé pendant plusieurs shampoings et cela n’a réussi qu’à me faire des fourches et les rendre cassants 🙁 J’ai alors coupé une petite dizaine de centimètres et ouf, ils ondulent à nouveau et les parties poisseuses sont parties avec la coupe. Ça, c’était il y a 2 jours, avant que je lise votre article ><. D’où ma question : est-ce qu’avec des cheveux fins, gras et un cuir chevelu sensible vous me conseillez la clarification ? Est-ce que ça ne va pas faire dégorger la couleur ? Désolée pour la tartine…

    Répondre
    • Bonjour Merryl,

      Pas de problème pour le texte, il faut souvent bien re-contextualiser les choses 🙂

      Pour répondre simplement à votre question : tous les cheveux peuvent avoir d’une clarification de temps à autre (max 1 fois par mois), surtout si vous utilisez des crème ou autres produits qui, même si ils sont très bénéfiques pour vos cheveux, peuvent laisser des résidus qui s’accumulent.
      Si la poisse est plus sur les longueurs, ne faites pas la clarification sur le cuir chevelu si il est sensible, ou allez-y doucement et mettez-y après une huile apaisante type calendula ou amande douce+ aloe vera.
      Pour la couleur, c’est surtout le couple argile verte-lait de coco qui fait dégorger les couleurs et je vous conseillerai plutôt une clarification au bicarbonate de soude.

      J’espère vous avoir (un peu) aidé 🙂

      Capillairement,

      Emilie

      Répondre
  4. Bonjour Emilie,

    Voila maintenant 10 mois que j’ai effectué ma transition, au début tout allait bien et depuis quelques mois mes cheveux me démangent et ca empire chaque jour, j’ai essayé les HE, le ghassoul, la poudre de shikakaï mais rien de m’apaise….
    J’ai consulté une dermato qui m’a prescrit un shampoing qui marchait plutôt bien mais m’a tué les cheveux.

    Aurais-tu des conseils pour moi?

    Merci beaucoup

    Répondre
  5. Bonjour,

    Concernant le masque pour réhydrater après le bicarbonate, est ce que dans ce cas précis, il faut appliquer le masque sur toute la chevelure, même les racines ?

    Merci d’avance 🙂

    Répondre
  6. Bonjour Emilie,

    Dans votre article vous parlez d’une routine minimaliste pour vos cheveux, pourriez-vous la décrire brièvement avec les produits que vous utilisez?

    Répondre
    • Bonjour Sheron,

      En gros il s’agit d’un bain d’huile + shampoing liquide ou lavage au poudre 1 fois par semaine. Plus de l’huile sur les pointes 1 jour sur deux.

      Mais je ferais même moins si mes cheveux n’étaient pas aussi longs 🙂

      Capillairement,

      Emilie

      Répondre
  7. MERCI beaucoup pour votre article qui m’a vraiment sauvée !
    Passée aux shampoings bios depuis plusieurs années, et aux solides depuis un peu plus d’un an, cela fait plusieurs mois que mes cheveux étaient poisseux, et ce, quelques soit le shampoing.
    Je n’avais jamais entendu parler de clarification avant de vous lire. J’ai fait une clarification au bicarbonate, puis masque yaourt miel avant de rincer avec eau vinaigre, au final mes cheveux étaient légers, brillants, plus beaux villages qu’ils n’ont été depuis des mois.
    Je suis ravie et rassurée ! Pourvu que ça dure ! Merci encore !

    Répondre
  8. Bonjour,

    Merci pour cet article !
    J’essayais de passer d’un shampoing solide du commerce à un shampoing solide bio et je n’arrêtais pas de faire des réactions poisseuses… Après avoir lu votre article, j’ai fait une clarification à l’argile. Après avoir réhydraté, j’ai utilisé mon shampoing bio et je n’ai pas eu de réaction poisseuse !
    Merci infiniment pour votre travail 🙂

    Cordialement
    Morgane

    Répondre
  9. Bonjour,

    J’ai une question concernant mes cheveux. J’ai récemment changé de routine capillaire por aller vers une gamme sans produit chimiques (Monat). Le shampoing que j’utilise est un shampoing au vinaigre de cidre de pomme.

    J’ai commencé à avoir les cheveux poisseux peu de temps après mes premiers lavages. J’ai fait 2 traitement clarifiant au bicarbonate de soude depuis le début (2 mois d’espace entre les deux), mais dès le lavage suivant, mes cheveux sont redevenus poisseux…

    Je ne sais plus quoi faire… Mes cheveux étaient très beau avant et j’aime beaucoup les produits de cette marque, puisque j’en ai aussi pour le visage, mais mes cheveux sont maintenant très problématiques… Est-ce qu’il se peut que je sois toujours en transition? Et comment je fais pour savoir si ma transition est terminée ou non?

    Merci!

    Répondre
    • Bonjour Andrée,

      Le sujet des cheveux poisseux est toujours compliqué ça peut venir de différentes raisons. Pour cela, c’est très difficile de vous répondre. Oui ça peut être la transition, mais ça peut être aussi les produits qui ne vous conviennent pas, un besoin de soins…

      Désolée de ne pas pouvoir vous aider plus, mais j’ai écrit un article à ce sujet

      Capillairement,

      Emilie

      Répondre
  10. Bonjour,
    C’était mon cas aussi mais en fait la coiffeuse m’a expliqué que je ne mettais pas assez de shampooing et finalement elle avait raison ça marche aujourd’hui. J’ai les cheveux épais et j’utilise le shampoing épicé les délices d’Azylis.

    Répondre
  11. Bonjour, cela fait maintenant 5/6 mois que je suis passée aux shampooings sans sulfate et mes cheveux sont gras et poisseux, j’ai l’impression qu’ils sont collés entre eux. J’utilise la game So’bio etic. Je comprend pas pourquoi ma transition est aussi longue. Je désespère car j’avais vraiment de très beaux cheveux avant.

    Répondre

Laisser un commentaire