Comment clarifier ses cheveux ?

beaux cheveux au naturel

Comment et pourquoi clarifier avec la détox capillaire

Sommaire de cet article

Qu’est-ce que la clarification capillaire ?
Pourquoi clarifier ses cheveux ?
Quand faire une clarification ?
La clarification pour quel type de cheveux ?
Comment clarifier ?
A quelle fréquence clarifier ?
Les dangers de la clarification
Comment clarifier des cheveux secs ou abîmés


Tu utilises depuis peu des soins et produits naturels, et tu rencontres des problèmes de cheveux lourds, poisseux ? Ou alors tu as entendu le terme « clarification » et tu te demandes si tu dois en inclure cette detox dans ta routine capillaire ? Alors tu trouveras les réponses à tes questions dans la suite de cet article.

Ou alors tu as des problèmes à tenir une routine capillaire qui te fasse des cheveux longs, beaux, brillants et fait durer tes boucles (si tu en as !) ? Dans ce cas je te recommande plutôt la lecture de cet article sur les raisons pour lesquelles ta routine ne fonctionne pas et surtout de mon guide gratuit pour t’éviter les pièges qui ruinent des routines !

Qu’est ce que la clarification des cheveux ?

La clarification n’est ni plus ni moins qu’un super-shampoing pour nettoyer les cheveux en profondeur. On peut le comparer à une detox capillaire pour débarrasser le cheveu et le cuir chevelu des résidus de produits qui se sont cumulés. On va ainsi purifier et assainir la fibre capillaire et les racines.
Pour la clarification capillaire en elle-même, il peut s’agir d’un produit tout fait, acheté dans le commerce. Mais il est très facile, pas cher et simple de le faire maison avec des ingrédients naturels !

Pourquoi faire une clarification capillaire ?

Le but est simple : « nettoyer » tes cheveux en profondeur en ouvrant leurs écailles (cuticule). On peut comparer la clarification à une sorte de « detox » capillaire. Et il en besoin. Car le cheveu et le cuir chevelu cumulent des résidus de produits et des impuretés : restes de silicones et d’huiles minérale, mais aussi des produits naturels. Les huiles végétales, sérums et crèmes sans rinçages s’accumulent sur la fibre capillaire, notamment les cheveux fins et peu poreux. Ce type de cheveu sature vite des soins car sa capacité d’absorption est plus limitée.
Le cheveu va retrouver une base saine et les soins seront plus efficaces. C’est pour cela que les cheveux retrouvent souvent brillance, douceur et volume après une clarification et un bon masque hydratant/nourrissant.
Crépus, lisses, décolorés, ondulés, épais, fins, poreux ou très poreux, tous les types de cheveux peuvent être concernés par la clarification capillaire.

Quand clarifier ?

Tu démarres ta transition

La première raison est souvent le début de la transition vers le naturel. C’est souvent décrit comme une étape obligatoire, pourtant je peux te dire que j’en ai fait aucune à ce moment-là et que ça ne m’a posé aucun soucis. Même au conventionnel « chimique », ça faisait longtemps que je n’utilisais plus d’après-shampoing ou de masques. Car le vrai but d’une clarification lors de la transition est d’enlever les restes de silicones et d’huiles minérales qui encrassent ta fibre capillaire. Ils ne sont pas tous égaux et certains partent beaucoup plus vite que d’autres mais en tout cas la detox va purifier le cheveu. Une seule clarification au début suffira largement pour t’enlever le reste de produits chimiques. Pas besoin d’en enchaîner toutes les semaines ! En plus ça risque de t’assécher la fibre capillaire et de fragiliser ton cheveu car tu ne maîtrise pas encore, à ce stade, les soins naturels.

Tu utilises beaucoup de produits et tes cheveux sont ternes, lourds et sans volume

Cheveu lisse ou bouclé, le but pour avoir de beaux cheveux est de lisser leurs cuticules. Ça va permettre de rendre ton cheveu brillant et doux (une surface lisse reflète mieux la lumière). Les produits conditionnants vont gainer tes cheveux pour les protéger et lisser leur cuticules. Il s’agit des huiles végétales riches en omega 9, des sérums, de gels fixants et des crèmes et laits sans rinçages.
(Si tu ne vois pas de quoi je parle, file vite lire mon guide gratuit pour cheveux lisses, bouclés ou blancs qui t’explique comment fonctionne le naturel !)
Ils sont indispensables pour de beaux cheveux mais ils peuvent avoir tendance à s’accumuler en couches comme le font certains silicones. Et oui, même au naturel cela peut arriver !
Et je ne dis pas du tout que c’est mal ou que c’est trop : certains cheveux en ont juste besoin. Il peut-être tout à fait normal de clarifier une fois par mois !

Quand tes cheveux deviennent subitement secs, rêches, que des pellicules et démangeaisons apparaissent sur le cuir chevelu, que tes boucles ont moins de rebond… c’est un signe qu’il faut clarifier. Et surtout quand ils réagissent moins aux soins qui fonctionnent habituellement.

Quand tes cheveux sont poisseux

Avec la saturation, les résidus déposés en couche limitent l’accès des soins et shampoings à tes cheveux et à ton cuir chevelu. Ton shampoing habituel va alors « mal laver » et ton soin magique va devenir aussi inefficace. Tes cheveux sont lourds, sans volume, gras et constamment sales. Le cheveu devient terne, se fragilise et se casse. Le cuir chevelu irrité devient encore plus gras ou encore plus sec, produit des pellicules…Bref c’est les cheveux poisseux ! Chose que tu as de fortes chances d’expérimenter au moins une fois ! C’est la bête noire du naturel, surtout pour les cuirs chevelus à gras. Je t’explique dans l’article sur les cheveux poisseux les différentes causes et solutions possibles mais c’est un vaste sujet.
Souvent la poisse est déjà tellement bien installée qu’il faut passer par une petite clarification (plutôt au bicarbonate) pour purifier son cheveu avant d’ajuster sa routine.

Tu galères avec ta routine naturelle ? Télécharge mon guide gratuit !

Avec mes 3 ans d’expérience de coach capillaire, je sais que le naturel n’est pas facile à maitriser. On pense qu’il s’agit juste de changer de produit alors que le vrai enjeu c’est de savoir s’en servir 😊. Bien faire un bain d’huile ou un refresh, savoir quand clarifier et protéger ses boucles, à quoi servent les protéines et l’hydratation… Ça demande de vraies connaissances ! Je t’offre une base solide issue de mon expérience et de mes recherches sur la science du cheveu.

En bonus pour avancer tout de suite : le guide de la porosité et le mode d’emploi des huiles.

Tu as les cheveux lissesTu as les cheveux bouclés

Guide gratuit

Comment faire une clarification capillaire naturelle maison ?

Recette du shampoing clarifiant au bicarbonate

  • dans un bol, mettre une dose de shampoing liquide habituel
  • ajouter une cuillère à café de bicarbonate de sodium
  • masser les racines, le cuir chevelu et la partie poisseuse des longueurs pour enlever le surplus de gras

Comme c’est légèrement abrasif, ce type de clarification est pour les cheveux peu secs et peu abîmés. Pour les cheveux plus fragilisés, la clarification à l’argile verte sera plus indiquée.

Recette du shampoing clarifiant à l’argile

  • dans un bol, mettre environ 2 cuillères à soupe rases d’argile verte
  • si tu es absolument sûre que tes cheveux les apprécient, tu peux ajouter une cuillère à café de miel ou d’aloe vera
  • masser les racines, le cuir chevelu et la partie poisseuse des longueurs pour enlever le surplus de gras

La star des argiles vertes est la montmorillonite, mais illite ou la kaolin feront l’affaire.

Quelque soit la méthode choisie, il ne faut pas frotte tes longueurs avec le produit clarifiant. Le but est de bien masser le cuir chevelu pour qu’il soit en bonne santé et de laisser ruisseler l’eau sur les longueurs.

Pour finir, un rinçage au vinaigre de cidre est fortement recommandé. Le mieux est tout de même de conditionner/ nourrir et d’hydrater selon ce que tes cheveux apprécient. Tu peux voir les méthodes pour faire dans mon guide gratuit.

Les shampoings et masques clarifiants

Si tu ne veux pas t’aventurer dans le DIY pour ta petite detox, il existe des produits du commerce clarifiants naturels. Il y a le Shampoing Naturel Détox Apaisant Prêle et Ortie de K pour Karité, qui hydrate et apaise le cuir chevelu.
Sinon, il y a le Tropical Detox des Secrets de Loly. Ce masque redonne éclat et souplesse aux cheveux saturés par les impuretés. Les cheveux bouclés, à cause des routines curly qui sont composées de plusieurs produits pour faire tenir les boucles, sont particulièrement touchés par ce problème.

Quel masque naturel après une clarification ?

Un masque hydratant pour ne pas assécher le cheveu

La clarification rend le cheveu plus sec qu’un shampoing classique. C’est tout à fait normal. Il suffit de compenser cet effet par un masque plus hydratant ou plus nourrissant que d’habitude. Si clarifier t’as rendu les cheveux secs et rêches ou avec des frisottis, ça veut dire que c’est le masque qui n’est pas assez hydratant. Tu peux faire un simple mélange aloe vera/huile végétale si ton cheveux le supporte, ou alors une base de masque Maïzéna avec de la compote, de la glycérine, une huile végétale…
Tu trouveras sur cette page des exemples de masque hydratants.
Sinon, un masque capillaire naturel (Propolia, Noire Ô Naturel, AromaZone, Waam…) seul ou enrichi d’huile ou d’aloe vera par exemple peut tout à fait faire l’affaire.

Le rinçage au vinaigre de cidre

Ce soin simple, rapide et économique a de multiples bienfaits ! Avantages numéro 1 du rinçage au vinaigre de pomme: il rétablit le pH des cheveux et du cuir chevelu (qui est légèrement acide, entre 4.5 et 5.5). Soit dit en passant, le shampoing au pH neutre est donc un mythe, puisque la fibre capillaire a un pH naturellement acide. Le cheveu est donc brillant, doux et soyeux avec ce pH légèrement acide, puisqu’il aide aussi ses cuticules à se lisser et à se resserrer. Lorsque le pH est trop alcalin, ses cuticules vont se soulever et se dégrader. Le cheveu se fragilise.
En plus, le vinaigre de cidre aide beaucoup en cas d’eau calcaire.

Recette du rinçage au vinaigre de cidre

  • prendre une bouteille d’eau de 1L
  • ajouter une cuillère à soupe de vinaigre de pomme
  • remplir le reste d’eau chaude à la toute fin de ta routine de lavage
  • verser le tout sur le tête des racines aux pointes
  • ne pas rincer

De manière générale ce rinçage au vinaigre de cidre est à faire si tu as les cheveux secs et poreux. Le but est vraiment de refermer les cuticules du cheveu, pour qu’il soit doux, brillant et soyeux.

A quelle fréquence faire des clarifications

La clarification reste un procédé lourd pour la fibre capillaire. Il ne faut pas en abuser en y ayant recours une fois par mois maximum. Si tu ressens le besoin d’en faire plus, c’est que les soins de ta routine sont à ajuster

Certaines programment cette clarification mensuelle dans leur routine sans se poser de questions car elles savent que leurs cheveux en ont besoin. C’est le cas des curly qui ont plusieurs étapes de soins, comme le masque, la crème sans rinçage (leave-in), le gel pour fixer les boucles et l’huile pour sceller l’hydratation. Même si chaque produit à un rôle à jouer, ça fait forcément plus de résidus potentiels à détoxifier.

Mais j’ai envie de dire que si tu utilises peu de produits, tu peux juste tester la clarification et observer si ton cheveu y trouves un bénéfice. Perso, avec mon cheveu lisse et peu poreux, je ne clarifie jamais.

Les dangers de la clarification

La clarification qui abîme le cheveu

Comme dit précédemment, le shampoing clarifiant qu’il soit fait au bicarbonate ou à l’argile va de facto rendre plus sec ton cheveu. Sur l’action nettoyante en tout cas. Le masque hydratant/nourrissant (ou même protéiné si c’est ce que tes cheveux apprécient), vise à leur redonner brillance, douceur, souplesse et légèreté.
C’est pour cela que la clarification capillaire fonctionne en 3 étapes :

  • 1) détoxifier en profondeur : shampoing clarifiant;
  • 2) remettre en cheveu en état : masque hydratant/nourrissant/conditionnant/protéiné;
  • 3) rétablir le pH et refermer les cuticules : rinçage au vinaigre de pomme;

Si tu as les cheveux très secs et rêches après une clarification, le problème n’est pas la méthode (argile ou bicarbonate) mais le masque qui n’est pas assez riche ou en assez grosse quantité. On parle souvent de masque hydratant après la shampoing clarifiant (aloe vera, glycérine, compote miel et compagnie). Mais on ne cessera jamais de le répéter : seuls les masques nourrissants/conditionnants et protéinés renforcent le cheveu. Les plus pénétrants (huiles de coco, riche en acide laurique) comblent les micro-brèches de la fibre capillaire et la renforcent. Les autres, riches en oméga 9, restent à la surface du cheveu pour lisser les cuticules, le gainer et le protéger.
Les hydratants ne visent qu’à assouplir le cheveu en le gorgeant d’eau. C’est pourquoi, utilisé seul sans huiles végétales pour « sceller l’hydratation » (bel abus de langage mais passons :)), le masque hydratant va rendre ton cheveu beau… mais sur le très court terme. Les cheveux secs ou les boucles qui se détendent dès le lendemain de la routine tu connais ? L’hydratation n’est jamais un soin longue durée, et fragilise plus ton cheveu qu’il ne le renforce car l’eau est son ennemie. Oui, l’eau est l’ennemie du cheveu est c’est à placarder partout dans ta salle de bain, surtout si tu les mouilles tous les jours (oui il est possible d’avoir de belles boucles sans faire de refresh quotidien).

Si tes cheveux sont secs après une clarification, donne-leur ce qu’ils apprécient : huile de tournesol, de brocolis, protéines de soie, de blé… Tu peux même ajouter ces actifs à ton masque tout fait du commerce pour accentuer son effet brillance et douceur.

La clarification à l’argile qui rend le cheveu poisseux

Pour l’avoir pas mal vu avec mes coachées et moi-même, certains cheveux n’aiment pas l’argile. Si après un masque clarifiant à l’argile verte, rouge ou blanche tu te retrouves avec les cheveux lourds, mal rincés et avec une impression de sale, pose-toi tout d’abord la question de ton rinçage.
Si tu as l’impression d’avoir bien étalé ton masque sur toutes les zones de la tête et d’avoir bien rincé, tu peux te diriger plutôt vers la clarification à l’argile :).

Clarifier des cheveux secs, fragiles ou abimés

Clarifier des cheveux très secs, fins, abimés ou fragiles peut poser question. Mais si ton masque post-detox est assez nourrissant il n’y a pas de problème, tes cheveux ne seront pas plus difficiles à démêler ou plus cassants.

Mais si tu as ce type de cheveux, pose-toi la question de la nécessité de cette clarification. Si tu le fais un peu parce que c’est à la mode, observe les réactions de tes cheveux. Sont-ils lourds, réagissent-ils mal aux soins qui marchaient avant ?

J’ajoute pour finir que des cheveux peuvent ne plus être réactifs aux soins qui fonctionnaient tout simplement parce qu’ils sont trop abimés. Un cheveu texturé va beaucoup moins former ses bouclés si il est fragilisé et fourchu. Au contraire un cheveu souple dans le même état va perdre de la brillance et de la douceur si il n’est « plus sain ».

Sans être fourchu sur toute la longueur, un cheveu abîmé a un potentiel beauté moins important quelque soient les soins : moins de brillance, des boucles qui ont moins de rebond, plus sec et plus plus rapidement.

D’autres ressources pour t’aider à avoir de beaux cheveux au naturel

Le guide gratuit

Tu veux de vraies infos pour enfin bien avancer avec tes cheveux ? Celles qui sont la base indispensable et qui t’empêchent de faire les erreurs qui t’empêchent d’avancer ? C’est cadeau et c’est par ici !
Tu as les cheveux lissesTu as les cheveux bouclés

La newsletter

Rejoins les 3000 inscrites qui recoivent chaque lundi un conseil ou une astuce pour mieux prendre soin de leur chevelure au naturel et sans prise de tête ! Cheveux fins, abîmés, blancs, tous les profils capillaires sont bienvenus ! Tu reçois le guide en cadeau à l’incription.
Tu as le cheveu lisse ! OU tu as les cheveux bouclés ou ondulés

Libère ta Crinière !

C’est le guide ultime et ultra-complet du naturel. Ma méthode pour construire pas à pas la routine qui te fera la chevelure que tu recherches.
Découvrir ton guide vers le naturel

27 réflexions au sujet de “Comment clarifier ses cheveux ?”

  1. Bonjour,
    Je voulais savoir pour une clarification au bicarbonate on peut prendre un shampoing anti gras ou automatiquement un shampoing doux ? Si on prend un shampoing doux jusqu’à quand faut t’il l’utiliser pour une chevelure grasse de base ?
    Merci

    Répondre
  2. Bonjour,

    Cela fait maintenant 2 ans que je suis passé au naturel, et je n’avais jamais eu de problèmes de cuir chevelu avant ça, depuis que je suis au naturel, j’ai des problèmes de démangeaisons et petites pellicules sèches et j’ai l’impression d’avoir tout essayé (j’ai testé énormément de shampoing, de soins, etc…), j’ai examiné les compostions, regardé à quoi je réagissais mal etc, et j’ai pensé plusieurs fois à repasser au conventionnel qui m’allait très bien. Mais évidemment je me résonne à chaque fois parce que je ne veux pas avoir fait ça pour rien. Est-ce qu’une clarification pourrait m’aider à ce niveau ? Car je n’en ai jamais fais et je me demande si ça n’est pas une erreur de ma part.

    Merci d’avance

    Répondre
    • Bonjour Fiona,

      Je comprends votre désarroi, les problèmes de cuirs chevelus sensible touchent beaucoup de monde. Il suffit qu’un produit t’ai irrité assez profondément pour voir besoin de plusieurs mois pour s’en remettre, quelque soit le shampoing (j’éviterai les solides).
      Mon conseil serait donc d’être patiente et de continuer sur le long terme les soins qui te soulagent (huile amande douce, aloe vera, masque d’ortie, de sidr), à moins que tu ne sois allergique à un composant, comme les protéines par exemple.
      Tu peux également essayer les poudres, qui sont des produits bruts.

      En espérant t’avoir aidé…

      Capillairement,

      Emilie

      Répondre
  3. Bonjour Emilie,

    Qu’en-est-il des cheveux colorés ? Je me fais une teinture maison avec des produits de la gamme Wella toutes les 4 semaines pour couvrir mes cheveux blancs, mais le reste du temps j’utilise un shampoing pour cheveux gras à l’argile verte de chez Druide + un lait capillaire à la mûre des Secrets de Loly sur les pointes le soir avant le shampoing. Je dois me laver les cheveux tous les 2-3 jours, et quand je suis au jour 3, ça gratte. Récemment, mes longueurs ondulées n’ondulaient plus du tout, et semblaient comme huilée. Je laisse sécher mes cheveux à l’air libre, et après chaque shampoing le résultat des longueurs était assez pathétique. Je les ai bien shampooinés sur les longueurs et ai laissé posé pendant plusieurs shampoings et cela n’a réussi qu’à me faire des fourches et les rendre cassants 🙁 J’ai alors coupé une petite dizaine de centimètres et ouf, ils ondulent à nouveau et les parties poisseuses sont parties avec la coupe. Ça, c’était il y a 2 jours, avant que je lise votre article ><. D’où ma question : est-ce qu’avec des cheveux fins, gras et un cuir chevelu sensible vous me conseillez la clarification ? Est-ce que ça ne va pas faire dégorger la couleur ? Désolée pour la tartine…

    Répondre
    • Bonjour Merryl,

      Pas de problème pour le texte, il faut souvent bien re-contextualiser les choses 🙂

      Pour répondre simplement à votre question : tous les cheveux peuvent avoir d’une clarification de temps à autre (max 1 fois par mois), surtout si vous utilisez des crème ou autres produits qui, même si ils sont très bénéfiques pour vos cheveux, peuvent laisser des résidus qui s’accumulent.
      Si la poisse est plus sur les longueurs, ne faites pas la clarification sur le cuir chevelu si il est sensible, ou allez-y doucement et mettez-y après une huile apaisante type calendula ou amande douce+ aloe vera.
      Pour la couleur, c’est surtout le couple argile verte-lait de coco qui fait dégorger les couleurs et je vous conseillerai plutôt une clarification au bicarbonate de soude.

      J’espère vous avoir (un peu) aidé 🙂

      Capillairement,

      Emilie

      Répondre
  4. Bonjour Emilie,

    Voila maintenant 10 mois que j’ai effectué ma transition, au début tout allait bien et depuis quelques mois mes cheveux me démangent et ca empire chaque jour, j’ai essayé les HE, le ghassoul, la poudre de shikakaï mais rien de m’apaise….
    J’ai consulté une dermato qui m’a prescrit un shampoing qui marchait plutôt bien mais m’a tué les cheveux.

    Aurais-tu des conseils pour moi?

    Merci beaucoup

    Répondre
  5. Bonjour,

    Concernant le masque pour réhydrater après le bicarbonate, est ce que dans ce cas précis, il faut appliquer le masque sur toute la chevelure, même les racines ?

    Merci d’avance 🙂

    Répondre
  6. Bonjour Emilie,

    Dans votre article vous parlez d’une routine minimaliste pour vos cheveux, pourriez-vous la décrire brièvement avec les produits que vous utilisez?

    Répondre
    • Bonjour Sheron,

      En gros il s’agit d’un bain d’huile + shampoing liquide ou lavage au poudre 1 fois par semaine. Plus de l’huile sur les pointes 1 jour sur deux.

      Mais je ferais même moins si mes cheveux n’étaient pas aussi longs 🙂

      Capillairement,

      Emilie

      Répondre
  7. MERCI beaucoup pour votre article qui m’a vraiment sauvée !
    Passée aux shampoings bios depuis plusieurs années, et aux solides depuis un peu plus d’un an, cela fait plusieurs mois que mes cheveux étaient poisseux, et ce, quelques soit le shampoing.
    Je n’avais jamais entendu parler de clarification avant de vous lire. J’ai fait une clarification au bicarbonate, puis masque yaourt miel avant de rincer avec eau vinaigre, au final mes cheveux étaient légers, brillants, plus beaux villages qu’ils n’ont été depuis des mois.
    Je suis ravie et rassurée ! Pourvu que ça dure ! Merci encore !

    Répondre
  8. Bonjour,

    Merci pour cet article !
    J’essayais de passer d’un shampoing solide du commerce à un shampoing solide bio et je n’arrêtais pas de faire des réactions poisseuses… Après avoir lu votre article, j’ai fait une clarification à l’argile. Après avoir réhydraté, j’ai utilisé mon shampoing bio et je n’ai pas eu de réaction poisseuse !
    Merci infiniment pour votre travail 🙂

    Cordialement
    Morgane

    Répondre
  9. Bonjour,

    J’ai une question concernant mes cheveux. J’ai récemment changé de routine capillaire por aller vers une gamme sans produit chimiques (Monat). Le shampoing que j’utilise est un shampoing au vinaigre de cidre de pomme.

    J’ai commencé à avoir les cheveux poisseux peu de temps après mes premiers lavages. J’ai fait 2 traitement clarifiant au bicarbonate de soude depuis le début (2 mois d’espace entre les deux), mais dès le lavage suivant, mes cheveux sont redevenus poisseux…

    Je ne sais plus quoi faire… Mes cheveux étaient très beau avant et j’aime beaucoup les produits de cette marque, puisque j’en ai aussi pour le visage, mais mes cheveux sont maintenant très problématiques… Est-ce qu’il se peut que je sois toujours en transition? Et comment je fais pour savoir si ma transition est terminée ou non?

    Merci!

    Répondre
    • Bonjour Andrée,

      Le sujet des cheveux poisseux est toujours compliqué ça peut venir de différentes raisons. Pour cela, c’est très difficile de vous répondre. Oui ça peut être la transition, mais ça peut être aussi les produits qui ne vous conviennent pas, un besoin de soins…

      Désolée de ne pas pouvoir vous aider plus, mais j’ai écrit un article à ce sujet

      Capillairement,

      Emilie

      Répondre
  10. Bonjour,
    C’était mon cas aussi mais en fait la coiffeuse m’a expliqué que je ne mettais pas assez de shampooing et finalement elle avait raison ça marche aujourd’hui. J’ai les cheveux épais et j’utilise le shampoing épicé les délices d’Azylis.

    Répondre
  11. Bonjour, cela fait maintenant 5/6 mois que je suis passée aux shampooings sans sulfate et mes cheveux sont gras et poisseux, j’ai l’impression qu’ils sont collés entre eux. J’utilise la game So’bio etic. Je comprend pas pourquoi ma transition est aussi longue. Je désespère car j’avais vraiment de très beaux cheveux avant.

    Répondre

Laisser un commentaire