Pourquoi mes boucles naturelles ne tiennent pas ?

beaux cheveux au naturel

Pourquoi mes boucles naturelles ne tiennent pas ?

En tant que coach capillaire, je sais qu’une des problématique de mes clientes et que leurs cheveux bouclés, ondulés ou frisés naturellement ne tiennent pas. Comme elles, tu te retrouves à devoir lisser ou rafraichir quotidiennement. Si tu en as assez de perdre autant de temps à te coiffer tous les matins, tu es au bon endroit ! Je t’explique ici les 6 causes de ce problème puis je te donne mes meilleurs conseils pour retrouver des bouclettes rebondies tous les jours. Tu vas apprendre des éléments primordiaux qui te serviront pour avoir des cheveux forts, beaux et en bonne santé ! Car même si ils sont fins et secs, faire tenir naturellement ses bouclettes c’est avant tout une histoire de bons gestes et non de produits. Mais pour ça, il faut avoir les bonnes connaissances !
Prête à retrouver une belle chevelure souple et chatoyante ? Article garanti 100% basé sur la science et l’expérience !

Pourquoi les boucles et ondulations naturelles se détendent ?

Les 6 principales raisons :

  • l’eau et le temps humide qui change la forme des cheveux
  • trop hydrater
  • un cheveu trop faible qui manque d’élasticité
  • les mauvaises manipulations et coiffures qui lissent les cheveux
  • la surcharge de produits
  • une mauvaise coiffure ou protection de nuit

Le temps humide qui lisse les cheveux

Un peu de hair science pour commencer. Les cheveux sont faits de kératine dont la cohésion est assurée par des liaisons hydrogènes. Ce sont elles qui donnent la forme du cheveu et par conséquent la définition de la boucle. Ces liaisons hydrogènes se rompent et se reconstituent très vite sous l’action… de l’eau ! C’est pour cette raison que tu mouilles tes bouclettes ou ondulations pour les reformer le matin.
Mais à l’inverse l’eau lisse aussi les cheveux. C’est le cas lorsqu’il pleut ou que le temps est particulièrement chargé en humidité. Les cheveux sont poreux et hydrophiles : ils sont par conséquent particulièrement sensibles aux effets de l’eau qui va changer leur forme.

Ça nous amène à un autre vrai problème de curly : les frisottis ! Les cheveux qui frisottent, gonflent ou deviennent mousseux sont avant tout des cheveux mal protégés = hyper réactifs dès qu’il pleut. Si tu es dans ce cas, c’est un signe que tes boucles ou ondulations au naturel ne peuvent pas tenir plusieurs jours de suite. Les frisottis, c’est vraiment le premier problème à régler pour que tes cheveux bouclent durablement, qu’ils soient fins ou épais !

Et là je vais te dire l’astuce numéro 1 : les cheveux doivent toujours être isolés de l’humidité. On a besoin de l’eau lors du shampoing pour laver et le rendre propre. Mais sinon, un des buts des soins et de rendre les cheveux hydrophobes voir imperméables (baisser la porosité). Et les soins nourrissants sont tes meilleurs amis pour garder de jolies bouclettes définies sans refresh ! Et surtout les huiles végétales. Absolument tous les cheveux qu’ils soient fins, épais, lisses, afros, peu poreux, très poreux ont besoin de leur dose d’huile. A sec à la fin de la routine mais aussi dans les masques, en bain d’huile… C’est un indispensable au naturel et c’est par là qu’il faut commencer.

J’insiste mais c’est vraiment un conseil à afficher sur un post-it dans ta salle de bain. Pour retrouver des cheveux qui bouclent bien plusieurs jours d’affilée, une huile ou un sérum c’est la base (même si tes cheveux sont fins).

L’hydratation ne fait pas boucler durablement

Attention mythe capillaire en vue ! Les soins capillaires hydratants type gel d’aloe vera, gel de lin maison, glycérine ou autre compote et miel sont des humectants. C’est-à-dire qu’ils ont des propriétés hygroscopiques qui leur permettent d’attirer et de capter l’eau. Ils ont donc exactement la même action sur les cheveux que cette dernière : changer la forme. Mais pas forcément la tenir sur la semaine. Car en captant l’humidité, les produits hydratants rendent tes cheveux encore plus sensible à l’humidité ambiante. Et on repart sur le problème énoncé précédemment.

En fait, l’intérêt de l’hydratation est de former et fixer les boucles, comme les gels et gelées coiffantes.

Je te donne 2 conseils si tu souhaites les utiliser :

  • en mettre plus va juste alourdir tes cheveux et détendre la boucle avec le poids
  • toujours « sceller l’hydratation » avec une huile végétale (brocolis, argan…), un sérum ou une crème sans rinçage naturelle.

Un autre problème est que l’aloe vera et compères en excès abîment les cheveux (fatigue hygrale), mais ça nous entraînerait sur un autre sujet ! Garde en tête que même si tu as un effet brillance ou douceur (à court terme), ils ne renforcent pas tes cheveux. Si tu veux en savoir plus à ce sujet, j’ai écrit cet article sur l’hydratation des cheveux secs.

Tu galères avec ta routine naturelle ? Télécharge mon guide gratuit !

Avec mes 3 ans d’expérience de coach capillaire, je sais que le naturel n’est pas facile à maitriser. On pense qu’il s’agit juste de changer de produit alors que le vrai enjeu c’est de savoir s’en servir 😊. Bien faire un bain d’huile ou un refresh, savoir quand clarifier et protéger ses boucles, à quoi servent les protéines et l’hydratation… Ça demande de vraies connaissances ! Je t’offre une base solide issue de mon expérience et de mes recherches sur la science du cheveu.

En bonus pour avancer tout de suite : le guide de la porosité et le mode d’emploi des huiles.

Tu as les cheveux lissesTu as les cheveux bouclés

Guide gratuit

Des cheveux abîmés en manque d’élasticité

La force des boucles ou des ondulations naturelles tient on l’a vu aux liaisons hydrogènes (liaisons faibles), mais surtout aux ponts disulfures (liaisons fortes). Ces derniers sont responsables de la solidité de sa structure de la kératine et… de la force de tes boucles, de leur ressort.

Plus ces ponts disulfures vont être détruits, moins la kératine a de cohésion et plus la spirale de la boucle a du mal à se former. En d’autres termes, plus ton cheveu est fragilisé, plus tes cheveux frisés, ondulés, texturés, seront raplaplas. C’est un peu double peine, je suis d’accord, mais les solutions sont les mêmes pour retrouver des cheveux forts et résistants (même fins).

Comment reconnaître une chevelure abîmée :

  • elle manque d’élasticité et de souplesse : quand tu étires tes mèches, la boucle ne remonte pas
  • elle manque de brillance et de douceur, de volume
  • elle est sèche
  • elle est cassante dans la longueur et fourchue, elle ne « pousse pas ».

Pour éviter d’en arriver là, mieux vaut éviter les fers, lisseurs et autres appareils qui utilisent de la chaleur, les lissages en salon et les colorations. Et aussi d’éviter d’humidifier ses cheveux tous les jours à grand coup de vaporisateur, car ça dégrade la kératine au fur et à mesure.

Une solution naturelle existe pour les cheveux abimés, fins et crépus : les masques aux protéines. On ne peut pas réparer une fourche par exemple, mais on peut consolider les micro-fissures dans les cuticules des cheveux pour les empêcher de casser davantage.

Je te conseille plusieurs solutions :

  • utiliser un masque du commerce à la kératine
  • faire un masque maison à la spiruline ou à l’avoine
  • ajouter des protéines hydrolysées type protéines de soie, riz ou blé dans tes masques maison.

De mauvaises techniques de la formation au séchage

Les gestes doux (techniques de lavage, application des produits, stylisation des boucles, essorage, séchage…) comptent pour 70% des résultats de ta routine curly. Oui, 70% ! Tu as beau avoir les meilleurs produits du monde, si tu ne sais pas bien t’occuper de tes cheveux texturés, tu n’auras pas une belle chevelure longue et souple.

​Voici les erreurs souvent faites :

  • appliquer ses produits et former ses boucles ou ondulations sur cheveux mouillés (les boucles se détendent sous le poids de l’eau avant même d’être sèches)
  • appliquer ses soins en scrunchant (= placer la pointe de la mèche dans le creux de la main puis remonter vers la racine) : les produits ne sont pas appliqués uniformément sur les cheveux
  • mettre trop de gel ou gelée coiffante : la boucle se détend sous le poids du gel
  • une mauvaise utilisation du sèche-cheveu : alors que tu peux l’utiliser sur air froid.
  • démêler tous les jours à la brosse. Il faut éviter de brosser les cheveux texturés. Tu peux démêler doucement à la main en détricotant les nœuds.

… et bien d’autres. En fait, quasiment personne ne maîtrise bien ces gestes alors qu’ils sont primordiaux !

Mes clientes arrivent parfois à des résultats incroyables avec des cheveux magnifiques dès les premières semaines dans mes programmes. Car elles maîtrisent enfin les bons gestes avant même d’avoir débuté les soins ! Et pour les curlys, ça change tout ! Et surtout, leurs boucles et ondulations tiennent beaucoup plus longtemps !

Les cheveux alourdis

Les boucles ne peuvent ne pas tenir à cause du poids sur la fibre capillaire, surtout si tes cheveux sont fins. Ce phénomène est causé par plusieurs facteurs :

  • trop de gel ou de crème coiffante
  • trop de résidus de soin
  • des produits trop riches.

Si tu as un reste gras ou poisseux après l’application des tes produits sans rinçage, c’est sûrement le dosage ou l’application qui ne sont pas optimaux. Ça demande un peu d’entraînement pour trouver le coup de main, ne désespère pas si tu n’y arrives pas au début (je t’explique comment faire dans Bye les frisottis). Ce n’est pas un signe de porosité non plus.

​Tu peux avoir simplement besoin de clarifier si :

  • tes cheveux sont ternes et lourds
  • tes boucles tiennent moins bien, elle deviennent lisses plus rapidement
  • tu as un fini gras plus vite au fur et à mesure des semaines
  • tu manque de volume
  • ton cuir chevelu regraisse plus vite

Il n’y a pas de rythme pour faire cette détox capillaire, c’est en fonction du besoin de son cheveu. Je t’explique dans cet article sur la clarification capillaire quand et comment faire pour redonner du pep’s à tes cheveux curlys.

Tes boucles ne tiennent pas le lendemain du shampoing

Si tes bouclettes ou ondulations sont lisses le matin, c’est qu’elles n’ont pas été bien protégées durant la nuit.

Quelques conseils :

  • bannir les coiffures en palmier, en chignon ou en tresse pour dormir : dès qu’on change la forme du cheveu, la boucle se casse
  • dormir sur une taie d’oreiller en coton : une taie ou un bonnet/foulard en soie ou satin limite les noeuds et les frisottis au réveil
  • appliquer un soin coiffant nourrissant le soir avant de te coucher, surtout si tes cheveux sont fins et fragiles

​Ton but est toujours de forcer la spirale formée par les mèches de la racine à la pointe.

Dernières astuces simples pour faire tenir tes boucles plus longtemps

La coupe choisie peut aussi influencer le tenue, le rebond et la définition de tes bouclettes. Mais voici quelques clés à retenir :

  • un cheveu fort tient mieux sa texture
  • la nutrition, et surtout les huiles sont indispensables
  • l’hydratation sert juste à reformer tes ondulations ou tes boucles
  • les protéines renforcent la fibre capillaire et l’aident à avoir une meilleure tenue
  • les manipulations sont plus importantes que les produits

Et ce n’est pas une question de nature de cheveux : les cheveux fins demandent juste un peu plus de soin. Mais pas de quoi passer tes week-ends dans ta salle de bain ou de te ruiner en shampoing haut-de gamme !
Pour articuler tout ça dans ta routine naturelle, il faut bien connaître ses cheveux. Pour cela il faut comprendre, analyser et apprendre. Je te conseille de suivre ma newsletter dans laquelle je donne plein de conseils : abonne-toi en téléchargeant le guide gratuit (cheveux ondulés à frisés ou cheveux raides).

Laisser un commentaire