Quel shampoing sans sulfate sans silicone sans paraben ?

Quel shampoing sans sulfate sans silicone sans paraben ?

feuille shampoing bio
quel-shampoing-sans-sulfates-sans-parabens-et-sans-silicones
Sautez le pas et faites une fleur à vos cheveux avec un shampoing doux et « propre ».
Sommaire de cet article

Pourquoi bannir les sulfates, silicones et parabens ?

Pour la beauté de vos cheveux, votre santé et celle de la planète, il est impératif de se débarrasser de ces substances chimiques !

Comment reconnaître un VRAI shampoing « clean » ?

Les techniques simples pour éviter les pièges du greenwashing.

Où trouver son shampoing 100% sans sulfates sans silicones sans parabens ?

Quels sont les meilleurs points de vente.

Quel est le meilleur shampoing sans parabens sans silicones et sans sulfates agressifs ?

Y’a t’il vraiment UN produit meilleur que les autres ?

Sur ce site, nous vous parlons essentiellement de shampoing bio. Mais l’essentiel, dans le fond, est de trouver un bon shampoing doux, de qualité et qui lave bien et à la formulation qui préserve à la fois votre organisme, vos cheveux et l’environnement. Et pour cela, le plus important n’est pas qu’il comporte la mention “bio”, mais que sa formule soit sans silicone, sans sulfate et sans paraben et avec une fabrication respectueuse de la planète. Mais dans cette démarche le label bio n’est malheureusement pas la garantie de tout cela. Et au contraire les mentions “sans sulfates” “sans parabens” et “sans silicones” n’indiquent pas du tout que c’est un bon shampoing. Un peu perdu ? On vous explique tout et vous guide pour trouver LE bon shampoing 100% sans produits chimiques dangereux !

Pourquoi utiliser un shampoing sans sulfate sans silicone sans paraben ?

shampoing bio ou naturel

La question de la nocivité de ces substances apparaît lentement mais sûrement au public. Certains sont fortement suspectés par exemple d’être des perturbateurs endocriniens, c’est à dire qu’ils peuvent avoir des conséquences néfastes sur le cycle hormonal aussi bien des femmes, des hommes que des enfants (et à la longue provoquer des cancers). Sachant que ce sont des composants récurrents dans les cosmétiques et les produits d’entretien de la maison, nous y sommes exposés tous les jours de façon prolongée. Mieux vaut donc s’en débarrasser le plus vite possible !
Mais les sulfates, parabens et silicones n’ont également rien à faire dans un shampoing. Nous entendons par là qu’ils ne font aucun bien à vos cheveux… C’est même l’inverse ! Les sulfates, détergents bien trop puissants pour le nettoyage du corps humain, vont décaper fibre capillaire et peau du crâne. Votre cuir chevelu, agressé, va réagir et se déséquilibrer d’une manière ou d’une autre. Soit il va faire plus de sébum pour se défendre : c’est les cheveux gras ; soit il va être trop fragilisé et va fortement ralentir sa production : c’est les cheveux secs. Et que dire des longueurs qui ont encore moins besoin d’être récurées comme une plat après un gratin… Elles sont fragilisées, dénutries, déshydratées.
Pour ce qui est des silicones, ils agissent bien comme promis comme un gaine autour du cheveux… Excepté le fait qu’un cheveu doit « respirer » pour vivre. L’enveloppe de plastique (car les silicones ne sont que du plastique) va l’empêcher d’absorber les nutriments qu’on lui apporte et va finir par l’étouffer. Le cheveu va se fragiliser et casser. On se concentre ici sur les silicones, mais la liste des agents occlusifs est plus vaste: ammoniums quaternaires, huile minérale (dérivée du pétrole)…
Ces réjouissances expliquées, on peut tout de même vous dire qu’il y a une solution simple à ce problème : se laver les cheveux avec un bon shampoing doux, et qui dit doux dit 100% sans produits chimiques nocifs.

Comment reconnaître un VRAI shampoing sans silicone sans sulfate et sans paraben ?

shampoing bio ou naturel

C’est à la mode, les rayons des supermarchés sont envahis de cosmétiques remplis de “sans”. “Sans parabens”, “sans sulfates” et “sans silicones” sont particulièrement en vogue. Sauf qu’il s’agit d’un habile piège du marketing que l’on appelle le greenwashing, ou « écoblanchiment » en français. Dans la grande majorité des cas, les substances “sans” sont remplacées par d’autres du même acabit, voire pires (enfin toujours bon marché à produire). Prenons par exemple le cas des silicones : dans ces shampoings, après-shampoings et masques “sans silicones”, on trouve des quats. Les ammoniums quaternaires, de leur appellation scientifiques. Très peu connus du grand public, ils ont la propriété de lisser et démêler. Mais ils sont aussi très irritants, sont très polluants et comme les silicones étouffent le cheveu (agents occlusifs). Si vous voulez en savoir plus, on vous a fait un article entièrement sur les quats et les silicones.
Alors si vous trouvez une joli bouteille bien verte, avec plein de mentions “sans” ou “0%”… La plus grande méfiance est de mise !

La seule véritable manière de reconnaître un cosmétique 100% sans sulfate sans silicone sans paraben est de vérifier sa formule via un site comme la vérité sur les cosmétique. Rentrez les composants un des un et le site vous donnera un indicateur de sa nocivité ou non avec de jolies émoticônes contentes ou mécontentes !

trefle Shampoing bio ou pas ? Les limites des labels.

Des labels bio trop permissifs…

La présence d’un label bio est déjà un bon indicateur de la qualité d’un produit. Malheureusement, il ne suffit pas du tout. Le problème est que les labels les plus courants et les moins chers (AB, européens) permettent des compromis sur la formule des cosmétiques bio. Vous pouvez ainsi trouver dans la composition d’un shampoing biologique des quats et de l’ammonium lauryl sulfate, qui est reconnu comme irritant au même titre que le sodium lauryl sulfate ou le sodium laureth sulfate. Il y a plusieurs niveaux de qualité et de « naturel » dans le bio et le cahier des charges n’est pas du tout le même d’un label à un autre. Et cela est souvent en rapport avec le prix : ce n’est pas étonnant si les shampoings d’entrée de gamme comportent ces labels. En fin de compte, ce sont les moins chers à produire car ils utilisent des ingrédients bon marchés. Il faut néanmoins relativiser car les labels Nature & Progrès ou Cosmébio par exemple sont la certification de produits de très haute qualité.
Malheureusement, pour être absolument sûr d’acheter un shampoing sans parabens, silicones ni quats ni sulfates (agressifs) est de vérifier sa composition et formule INCI.

…ou trop restrictifs

Mais les labels bio font aussi parfois débat au sein des formulateurs et des marques mêmes. Les avis divergent sur ce qui mérite d’être inclus ou exclus comme ingrédients autorisés, sur les méthodes de fabrication… Ainsi, certaines marques, souvent petites et relativement confidentielles, choisissent de ne pas faire labelliser leur produit car il ne veulent pas se conformer à un cahier des charges qui ne leur semble pas pertinent. Comme nous rentrons ici sur un terrain de spécialistes, il nous paraît important de ne pas laisser de côté ces entreprises qui peuvent faire un excellent travail et nourrir la réflexion sur les cosmétiques bio. Cependant nous parlons bien ici de marques ayant le naturel dans leur ADN et fondamentalement tournées vers une certaine éthique des cosmétiques.

…ou trop chers

Enfin certains artisans n’ont tout simplement pas la possibilité de financer un label bio qui coûte cher et prend du temps à obtenir. C’est le revers de la médaille de hautes exigences, mais qui fait que, hors cosmétiques inclus, les petites entreprises choisissent de ne pas se faire labelliser.

Où trouver son shampoing 100% sans sulfate sans silicone sans paraben ?

shampoing bio ou naturel

En théorie, partout, les gammes clean se développant de plus en plus. Mais si les petits producteurs, artisans et marques bio continuent de sortir des produits formidables et de plus en plus abordables, les grands acteurs des cosmétiques préfèrent eux jouer sur le greenwashing que de créer des réelles gammes bio ou sans produits chimiques nocifs de qualité.

trefle Quel shampoing sans sulfate sans silicone sans paraben en grande surface ?

Les grandes surfaces sont les terrains de jeu favoris des pros du greenwashing. Produits bio au rabais, des “sans sulfates” “sans silicones” et “O%” en veux-tu en voilà… Il faut passer entre les mines des profiteurs de la vague naturelle. Pourtant, en fouillant bien et en sachant vers quoi se diriger, il est possible de trouver des shampoings doux tout à fait acceptables si vous n’avez pas un profil capillaire sensible (cuir chevelus irrités abstenez-vous). On vous a même fait un comparatif des shampoings bio vendus en grande surface et supermarchés. Sans surprise, Weleda remporte la palme, mais Mixa nous surprend avec son shampoing Bio Bébé très bon marché. Attention tout de même si vous avez un profil capillaire ou dermatologique particulièrement sensible. La vague bio ayant une forte résonance, il est pourtant à espérer que les grandes surfaces et supermarchés développent à l’avenir leur offre de vrais shampoings naturels. Pour le moment, si vous achetez votre shampoing dans ces commerces, il est préférable de se diriger vers du bio.

trefle Acheter du shampoing sans produits chimiques en pharmacie ?

Grande déception (colère ?), les pharmacies ne sont pas du tout les meilleurs commerces pour trouver du shampoing clean de qualité. Tout du moins pour les marques qui y sont traditionnellement proposées et vendus sans ordonnances, qui sont là encore des grands acteurs du marchés. Et c’est un des grands problèmes, puisqu’il s’agit de marques “dermatologiques” recommandées par des professionnels de la peau ! Pourtant il n’y a pas besoin de longues études pour lire la composition des shampoings (et autres cosmétiques) et constater qu’ils contiennent des irritants et autres ingrédients peu recommandables… Beaucoup de leurs shampoings ont comme tensio-actif principal du sodium laureth sulfate par exemple. Ces marques jouent beaucoup sur ce capital confiance traditionnel sans faire d’efforts particulier pour améliorer leur gamme, ce qui est un comble pour des produits vendus en pharmacie. Il faut relativiser tout de même, il ne tient qu’au propriétaire de l’officine de vendre de vrais gammes sans silicone sans paraben et sans sulfate. Donc si vous avez un(e) bon(ne) pharmacien(e) au fait des bienfaits du naturel, peut-être pourrez-vous y trouver une petite merveille.

trefleMais où donc acheter les meilleurs shampoings sans sulfates sans silicones et sans parabens

Pour trouver des produits de qualité, il faut se tourner vers des types d’enseignes fondamentalement développées autour du naturel et du bien-être. Sans surprise les magasins bio sont les points de vente les plus sûrs même s’il sont loin d’être égaux. Des chaînes comme Naturalia (groupe Casino) par exemple ne sont que des filiales de grands groupes de la distribution et ne sont pas très regardant sur leurs produits tant qu’ils sont labellisés. Les biocoop, au contraire, exigent de leurs fournisseurs de respecter un cahier des charges précis en plus des labels bio. Un cas concret : lorsque Logona a été racheté par L’Oréal, les magasins ont simplement écoulé leur stock sans vendre des produits de cette marque depuis.

Le plus grand choix de shampoings propres et de qualité se trouve bien sûr sur le net. Outre les boutiques spécialisées et les grandes marques, le net est aussi une opportunité pour les artisans et petits fabricants de se aire connaître, notamment via les réseaux sociaux et les bloggeuses beauté. Des petites merveilles à dénicher certes, mais le risque est plus grand de se faire avoir !

Quel est le meilleur shampoing naturel sans parabens sans silicones et sans sulfates agressifs ?

shampoing bio ou naturel

En cliquant sur cet article, vous espériez que l’on vous donne en quelques lignes deux ou trois exemples de shampoings 100% sans sulfates sans silicones et sans parabens, que vous auriez acheté et utilisé les yeux fermés… Et après avoir lu tout ce long article on vous donne toujours rien à vous mettre sous la dent ? En fait, nous savons qu’un shampoing, surtout un shampoing naturel sans produits chimiques est très individuel et propre à chacun. C’est aussi pour ça qu’il n’y aura jamais UN meilleur shampoing universel. Cheveux bouclés, gras, secs, cuir chevelu sensible… le naturel offre l’opportunité de coller à vos besoins qui seront différents d’un individu à l’autre. A vous de tester et de voir ! N’hésitez pas à fouiller sur le site pour essayer de dénicher le shampoing clean qui correspond le plus à votre nature de cheveux ! On vous as donné ici les clés pour le trouver, alors, en fonction de votre budget, de vos envies, à vous de jouer !

D’ailleurs, un des meilleurs moyens d’être sûr de la composition de son shampoing naturel est de le faire vous-même ! On vous propose ici quelques recettes maison très simples et très peu onéreuses.

Un shampoing sain pour de beaux cheveux au naturel

Dans tous les cas, gardez en mémoire qu’un shampooing sans sulfate sans paraben et sans silicone n’est efficace que sur un cheveu sain débarrassé de tous résidus de produits chimiques auxquels ils auront été exposés depuis des années. Pour ce faire, il faut passer par une période de transition qui peut durer quelques semaines.

shampoing naturel bio

Vous avez trouvé cet article intéressant ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à approfondir le sujet avec les articles suivants :