Cheveux cassants : que faire pour les réparer ?

beaux cheveux au naturel

Les cheveux cassants : les causes et comment les soigner ?

A mes débuts dans le naturel, j’ai eu les cheveux cassants alors qu’ils sont « normalement » épais et solides. Petits bouts qui restent dans l’élastique, sur l’oreiller ou jonchent le sol. Pointes ultra fourchues, pousse très lente, manque d’élasticité, mes cheveux étaient juste très abîmés et sans vie. Maintenant que je suis coach capillaire, je sais que c’est un problème tout à fait courant. Mais heureusement, loin d’être irréversible, comme beaucoup de mes clientes le découvrent ! Car si la génétique compte, on s’aperçoit qu’avec les bonnes connaissances sur les cheveux on peut mettre en place une routine pour soigner ses cheveux de manière super efficace.

Dans cet article, je commencerai par analyser rapidement les symptômes et l’origine des cheveux cassants. Mais nous nous concentrerons essentiellement sur les solutions efficaces pour réparer des cheveux cassés :

  • bien utiliser les huiles végétales, produits, masques riches et soins naturels pour soigner les cheveux abîmés et très secs comme de la paille;
  • bien protéger tes cheveux le jour et la nuit des agressions quotidiennes;
  • bien renforcer la kératine de ta fibre capillaire pour « réparer » les cheveux
  • mettre en place une alimentation santé

Et non, ton cheveu n’est pas pourri, il n’a juste pas ce qu’il lui faut 😁. Prête à retrouver une longue chevelure en pleine santé ? C’est parti !

Comment reconnaître un cheveu cassant ?

7 signes qui montrent que tes cheveux sont tellement endommagés qu’ils cassent

  • des différences de niveaux dans ta coupe (« queues de rats », mèches plus longues ou plus courtes);
  • un cheveu très sec comme de la paille, rêche, filasse, qui manque de brillance;
  • la chevelure qui s’affine dans la longueur;
  • beaucoup de fourches dans les pointes;
  • un cheveu raide, sans mouvement. Une perte d’élasticité dans les boucles;
  • tu retrouves des petits bouts tombés mais rarement le cheveu en entier;
  • une impression de croissance faible, les cheveux qui ne « poussent plus ».

Cheveu cassant ou chute de cheveux ?

Par contre, il ne faut pas confondre casse dans la longueur et chute de cheveux. Une perte anormale se caractérise par :

  • le cheveu qui tombe avec toute sa longueur, souvent par mèches entières;
  • le bulbe qui reste visible au bout du cheveu tombé : le cheveu part du haut de la tête;
  • une baisse de volume dès la racine et de la masse capillaire, avec un cuir chevelu qui devient plus clairsemé;
  • beaucoup de fourches dans les pointes;
  • un cheveu par forcément en mauvais état. Il peut même être sain, doux et brillant.;

La chute des cheveux est un problème différent qui se passe au niveau du cuir chevelu. Je ne vais pas rentrer ici dans le mécanisme du cycle de croissance mais il faut savoir qu’une perte de cheveux est amorcée environ 3 mois avant que le cheveu ne se détache vraiment du crâne. Si cela persiste au bout de 2-3 mois, je te conseille de consulter un médecin afin de faire des analyses sanguines et déceler d’éventuelles carences (carence en fer par exemple).

Cheveux cassés ou repousse ?

Il est possible également de confondre cheveux cassants et repousse de cheveux. Ce n’est pas toujours évident à différencier. Les repousses font ce qu’on appelle des « baby-hair », des petits cheveux qui peuvent aussi être confondus avec des frisottis. Ils forment une sorte de halo sur le dessus de la tête bien plus uniforme que les cheveux qui cassent à n’importe quelle partie de la longueur. Si tu identifies des repousses, c’est une bonne nouvelle car cela signifie que tes cheveux reprennent de la vigueur après une perte ou une casse massive. Mais il est vrai que c’est assez inesthétique. Soit patiente et chouchoute-les bien !

Tu galères avec ta routine naturelle ? Télécharge mon guide gratuit !

Avec mes 3 ans d’expérience de coach capillaire, je sais que le naturel n’est pas facile à maitriser. On pense qu’il s’agit juste de changer de produit alors que le vrai enjeu c’est de savoir s’en servir 😊. Bien faire un bain d’huile ou un refresh, savoir quand clarifier et protéger ses boucles, à quoi servent les protéines et l’hydratation… Ça demande de vraies connaissances ! Je t’offre une base solide issue de mon expérience et de mes recherches sur la science du cheveu.

En bonus pour avancer tout de suite : le guide de la porosité et le mode d’emploi des huiles.

Tu as les cheveux lissesTu as les cheveux bouclés

Guide gratuit

Pourquoi mes cheveux sont cassants ?

Les mauvais traitements excessifs

  • toute la gamme d’appareils agressifs à forte chaleur bien connus pour faire des dommages : lisseurs, fer à boucler chauffants;
  • coiffures trop serrées : chignons de ballerine, queue de cheval qui tirent;
  • cheveux qui manquent de soins;
  • colorations et décolorations qui ouvrent les écailles (cuticules) et agressent le cœur du cheveu, le cortex;
  • les mauvaises manipulations qui sont un facteur de casse souvent oublié;

Enfin les cheveux fins les cheveux gris et blancs et les cheveux crépus sont plus exposés car naturellement plus fragiles. Mais en fin de compte, tous les types de cheveux sont concernés.

Il faut néanmoins remettre les choses en contexte : si tu as une routine capillaire adaptée, tu peux tout à fait colorer ou lisser tes cheveux de temps en temps. Beaucoup de mes clientes font d’ailleurs des couleurs chimiques et entretiennent leur cheveux au naturel.

La vraie cause des cheveux cassés : le manque de soins appropriés

En effet, les cheveux manquent souvent de produits pour les protéger des agressions extérieures du quotidien (soleil, vent, humidité, mer …). Et le shampoing, même pour cheveux secs, n’est pas un soin ! Il n’est fait que pour nettoyer le cuir chevelu de la production de sébum. Il est normal d’avoir les cheveux cassés si tu n’utilises pas d’après-shampoing, de masque ou d’huile végétale par exemple. Encore plus si ils sont fins ou décolorés.

Enfin, et c’est un phénomène que je vois de plus en plus dans le naturel, il s’agit de l’excès d’hydratation qui mène le cheveu à une fatigue hygrale. Quand le cheveu a une trop grande exposition à l’eau, il gonfle puis se contracte, provoquant une « fatigue » qui le rend fragile. Résultat : une chevelure sèche comme de la paille et qui casse un peu partout dans la masse. Attention donc aux mauvaises utilisations des hydratants type aloe vera ou gel de lin ! Hydrater laisse le cheveu souple mais ne le renforce pas. Je sais que ça va à l’encontre de ce qui est souvent dit sur le net, mais il n’y a pas plus véridique !

Si tu veux toi aussi éviter toutes les erreurs induites par les mythes capillaires véhiculés par le net, je te conseille chaudement mon guide gratuit pour cheveux bouclés ou lisses !

Les meilleurs soins naturels pour traiter les cheveux cassants

Il faut savoir qu’on ne peut pas réparer des cheveux cassés car on ne peut tout simplement pas recoller des fourches. Par contre, on peut agir de manière très efficace pour prévenir les cheveux secs et cassants, et les renforcer pour sauver ce qui n’est pas fourchu. Et garder enfin une chevelure saine !

On conditionne avec les nourrissants !

On l’oublie souvent, mais les longueurs (tige capillaire) sont une matière morte. Sans protection efficace, elles s’abîment. C’est tout à fait normal. Et pour rappel, il n’est pas possible d’étouffer un cheveu, justement car il ne respire pas ! C’est même tout le contraire : plus un cheveu est gainé, plus il est doux et brillant, comme tu peux le voir sur le schéma suivant. « Conditionner » ses cheveux est juste indispensable !

film hydrolipidique cheveux
Cheveu sain protégé des agressions extérieures grâce à un film hydrolipidique

Pour protéger les cheveux, une règle à écrire sur un post-it : le gras c’est la vie ! Et sous toutes ses formes :

  • après-shampoing ou masque riches pour nourrir en profondeur
  • bains d’huiles végétales (ou beurre de karité)
  • huiles à sec ou sérum (comme celui-ci de chez Clémence & Vivien) après le shampooing ou le refresh
  • masque capillaire nourrissant comme le nutrition intense de Mademoiselle Bio du commerce

Il est essentiel de ne jamais laisser ses cheveux à nu après le shampooing. En conventionnel c’est bien sûr le rôle des silicones. Outre leur potentiel polluant très important, je les trouve bien moins efficaces sur le long-terme que les huiles végétales. D’autant plus que leur utilisation sur un cuir chevelu gras, qu’il surcharge, est une totale hérésie. Quand aux sulfates, leur potentiel agressif diffère beaucoup selon la catégorie à laquelle ils appartiennent. De plus, les cheveux gras en ont parfois besoin pour être parfaitement nettoyés (coco sulfate par exemple, qui est d’origine naturelle).

Reste que la casse intervient aussi beaucoup la nuit. Et pour ça, quelques astuces simples sont à appliquer :

  • utiliser une taie d’oreiller, bonnet ou turban en satin ou soie;
  • faire une coiffure protectrice si besoin;

Le rôle des gestes : éviter jusqu’à 50% de casse

Ok, c’est une estimation très personnelle basée sur mes 4 ans d’expérience de coaching 😁. Mais l’erreur qui est quasiment tout le temps faite est de se focaliser sur les produits et non sur la manière dont on les utilise qui est le vrai facteur déterminant pour la réussite de ta routine. On peut ainsi limiter les dommages sur les cheveux :

  • pendant l’essorage on évite de tordre ses cheveux, ça va les rendre encore plus fragiles ! Enveloppe les sans frotter dans une serviette douce ou t-shirt en coton pour absorber l’eau;
  • démêle à sec avec une brosse à cheveux souple ou lors de la pose de l’après-shampoing. Il est noter que plus un cheveu est endommagé, plus il à tendance à s’emmêler;
  • ne pas faire l’impasse sur le sèche-cheveu, bien au contraire ! Mais l’utiliser sur air froid ou tiède, pour éviter la chaleur excessive;

… et ce ne sont que des exemples, les gestes sont l’objet d’environ 1h de vidéos dans mon programme Libère ta Crinière.

Le masque pour réparer les cheveux cassants

Encore une fois, on ne peut recoller des fourches. Mais, il y a un mais ! On dit souvent que lorsqu’une chevelure est trop endommagée, il n’y a plus qu’à couper. Or, ce n’est vrai que pour la partie fourchue.
Mais comme tu peux le voir sur l’image suivante, un cheveu suit plusieurs étapes avant de casser et de tomber :

  • en haut à gauche il est tout à fait « sain » et en bon état. Il est soyeux et brille.
  • en bas à gauche : les cuticules (ou écailles) commencent par se dessouder et se relever. Le cheveu a un effet sec et il est terne;
  • les cuticules sont complètement relevées et des bouts commencent à partir : le cheveu est maintenant abîmé. Il est rêche et difficile à démêler;
  • toute la structure du cheveu est atteinte puisque le cortex est touché. Le cheveu est en train de casser.

cheveux sain, sec, abimé puis cassant

Il est tout à fait possible de combler les micro-brèches dans la cuticule du cheveu grâce à des actifs qui ont la capacité de pénétrer à l’intérieur la kératine du cheveu (jusqu’à l’état de l’image 4).

  • bain d’huile de coco : la meilleure pour les soins en pose longue. A laisser poser au moins 1h avant de bien rincer;
  • les masques maison riches en protéines comme les masques à la spiruline ou à l’avoine;
  • les soins DIY comme les masques à la protéines de blé, de riz ou de soie ou autre sortes de kératine végétale hydrolysées.

Attention en revanche aux traitements professionnels à la kératine qui font beaucoup de dommages aux cheveux.

Ce sont des soins coups de pouce qui vont aider mais qui ne pourront pas à eux seuls redonner santé et vitalité à tes cheveux. Ils doivent être combinés à un conditionnement (protection) efficace des cheveux dans le cadre d’une routine basée sur le besoin de tes cheveux.

Les cheveux qui cassent dès la racine

Il faut différencier un cheveu qui casse dans la longueur d’un cheveu très fin et fragile dès la racine sur toute la tête. Dans le premier cas il s’agit souvent d’une routine capillaire inadaptée qui laisse le cheveu très sec. Mais dans le second cas il faut chercher du côté de facteurs internes. Un cheveu sain dès la racine c’est le résultat d’une circulation sanguine fluide et d’un apport riche de vitamines et acides aminés. Ainsi la kératine produite est de qualité et fabrique un cheveu plus fort.

Il peut être intéressant de consulter un professionnel de l’alimentation mais voici quelques astuces simples :

  • manger des protéines à chaque repas (viandes, œufs, tofu, lentilles, avoine, oléagineux pour les acides gras…)
  • manger assez, varié, et en quantité suffisante : des fruits et des légumes là aussi à chaque repas.
  • limiter le gras, sucré, salé pour privilégier des aliments denses en minéraux, acides aminés et vitamines de toutes sortes
  • bouger, faire du sport
  • éventuellement faire des cures de compléments alimentaires si on souffre de carences. On préféra à la levure de bière très surcotée des formules plus complètes spécialement adaptées comme ces gummies à la roquette par exemple.

Quand au stress, il est vrai qu’il joue un rôle puisqu’il inhibe l’absorption des nutriments. Et comme les cheveux ne sont pas un organe vital, le follicule pileux qui le produit est servi en dernier en nutriments essentiels.

Il faut voir cependant que ces habitudes auront une incidence sur le cheveu qui repousse mais aucunement sur les longueurs qui ne communiquent plus avec le cuir chevelu. Ainsi le cycle hormonal ou le stress peuvent avoir une influence directe sur le cheveu en train de pousser mais pas du tout sur le cheveu en lui-même et les pointes. Il n’y a que les soins extérieurs pour sauver des cheveux cassants et très secs comme de la paille !

Conclusion : pas de produit miracle, mais une routine équilibrée et adaptée pour soigner des cheveux cassants

Tu l’as sans doute compris garder des cheveux longs, forts et sains c’est une combinaisons de plusieurs facteurs :

  • une bonne alimentation et hygiène de vie pour prévenir la casse
  • une routine personnelle adaptée au besoin de tes cheveux qui protège (conditionne) et renforce efficacement tes cheveux
  • les bons gestes pour ne pas amplifier la casse du cheveu

Couper les cheveux ne va pas non plus traiter la casse si tu n’en as pas identifié la cause.

Les cheveux bouclés sont encore plus exposés car les cheveux effet paille font encore plus de frisottis et les cheveux abîmés forment moins leur boucle ou ondulation. Raison pour laquelle si tes boucles naturelles ne tiennent pas, ce n’est pas sur le gel qu’il faut s’acharner, mais bien revoir toute sa routine.

Cependant, tous les types de cheveux sont concernés dès lors qu’on ne fait pas les bons soins. Et arrêter d’accuser une mauvaise alimentation, un manque de sébum, un manque de sommeil ou une croissance du cheveu qui serait trop lente ! Et surtout, je voudrais te laisser avec ce message qui explique pourquoi tu n’as pas (encore) les cheveux dont tu rêves : soigner un cheveu demande de vraies connaissances bien plus des produits miracles qui ne serviront qu’à vider ton porte-monnaie ! Si tu veux en savoir plus sur mon approche durable car basée sur la science du cheveu, télécharge mon guide gratuit !

D’autres ressources pour t’aider à avoir de beaux cheveux au naturel

Mon compte Instagram

Humour, astuces cheveux et débunkage de mythes capillaires au programme !
instagram criniere libérée

La newsletter

Rejoins les 3000 inscrites qui reçoivent chaque lundi un conseil ou une astuce pour mieux prendre soin de leur chevelure au naturel et sans prise de tête ! Cheveux fins, abîmés, blancs, tous les profils capillaires sont bienvenus ! Tu reçois le guide en cadeau à l’inscription.
Tu as le cheveu lisse ! OU tu as les cheveux bouclés ou ondulés

Libère ta Crinière !

C’est le guide ultime et ultra-complet du naturel. Ma méthode pour construire pas à pas la routine qui te fera la chevelure que tu recherches.
Découvrir ton guide vers le naturel

Laisser un commentaire