Comment choisir et utiliser une huile pour cheveux secs ?

beaux cheveux au naturel

Quelle huile pour cheveux secs et comment bien s’en servir ?

Tes cheveux sont ternes, rêches, sans souplesse ? Les huiles végétales sont la solution pour leur rendre éclat et brillance. Comme elles se rapprochent de la composition du sébum qui protège la fibre capillaire et la peau, les huiles bio sont le soin indispensable aux cheveux secs et abîmés. Huile de coco, huile de ricin, huile d’amande douce… elles ont sublimé ma chevelure et celles de mes clientes qui ne peuvent plus s’en passer !

Dans cet article, je vais commencer par t’expliquer pourquoi les cheveux deviennent secs et cassants, et les raisons pour lesquelles ils apprécient tant les huiles végétales. Ensuite je te donnerai mes meilleurs conseils pour choisir une huile naturelle qui convient à tes cheveux. Et pour finir je te donnerai toutes les étapes pour bien réaliser un bain d’huile, appliquer à sec ton huile sans poisser ainsi qu’une recette d’après-shampoing maison. Si tu veux des cheveux durablement nourris et hydratés de la racine à la pointe, c’est ici que ça se passe !

Pourquoi mes cheveux deviennent secs ?

Les cheveux, dans leur longueur (=tige capillaire) sont une matière morte car aucun renouvellement cellulaire ne s’y passe. Comme la peau, il sont naturellement protégés par le film hydrolipidique produit par le sébum du cuir chevelu… sur les premiers centimètres en tout cas (et encore !). Pour le reste, les cheveux sont, sans soins approprié, à nu. Or, ils vont inéluctablement s’abîmer à cause des éléments divers : vent, soleil, frottements divers, appareils chauffants…

Cela va commencer par les cuticules du cheveu, comme tu peux le voir sur ce schéma. Sur la colonne de gauche, le cheveu est sain ou en très bon état. Puis ses cuticules se relèvent et s’abîment = cheveux secs. Puis sur la dernière image en bas à droite le cortex est touché : le cheveu casse.

cheveux sain, sec, abimé puis cassant

Le premier but d’une routine capillaire est de protéger ton cheveu après le shampoing (= conditionner), qui doit laisser le cheveu propre mais sans protection. En conventionnel, ce rôle est délégué aux silicones et huiles minérales. Mais dans le naturel, ce sera le but des huiles végétales et des soins nourrissants de manière générale.

Les bienfaits des huiles végétales sur les cheveux ?

L’effet filmogène et protecteur pour plus de douceur et de brillance

Les cheveux adorent les huiles car elles ont une forte affinité avec le sébum qui est leur soin naturel. Riches en acides gras et en divers céramides elles ont une double action :

  • consolident les cuticules entre elles et les lissent pour rendre le cheveu plus doux, plus brillant et faciliter le coiffage et le démêlage (car un cheveu qui a ses écailles aplanies n’accroche pas aux autres et fait moins de nœuds). Cela donne éclat et brillance car les surfaces planes reflètent mieux la lumière.
  • forment un film protecteur autour des cheveux pour faire barrière aux agressions quotidiennes mais aussi à l’humidité. Les huiles empêchent donc les frisottis et tes cheveux de gonfler et devenir mousseux lors des jours de pluie ou de forte humidité.

Dans tous les cas, les actifs des huiles aident à réparer les cheveux abîmés et dévitalisés, même si on ne peut rien faire sur des pointes fourchues. Elles améliorent significativement la santé du cheveu.

Nourrir en profondeur pour renforcer les cheveux

Certaines huiles (voir plus bas) ont la rare capacité de pénétrer dans la fibre capillaire en profondeur pour la renforcer. Elles sont fortifiantes et réparatrices pour les cheveux abîmés et cassants. Je les conseille pour tous les types de cheveux dès qu’ils présentent un effet sec.

Apaiser et nourrir le cuir chevelu

Les huiles naturelles sont aussi des trésors pour le peau dont est fait le cuir chevelu. Si il est sec, sensible, irrité ou à pellicules ou démangeaisons, l’huile peut être ton alliée (nigelle, jojoba mais aussi neem ou olive) mélangée à une huile essentielle (tea tree, lavande, selon ton problème). Elle tonifie, fortifie et nourrit le cuir chevelu. Attention cependant, l’huile peut accentuer les problèmes de dermite séborrhéique.

Stimuler la pousse des cheveux

Comme les huiles essentielles ou autres eau de romarin ou de riz, les huiles pour cheveux n’ont pas été prouvées pour favoriser la croissance des cheveux. Cependant, elles renforcent et protègent les cheveux dès la racine et améliore la santé du cuir chevelu.

Freiner la chute de cheveux

Une perte anormale (dure plus de 2 mois, cuir chevelu clairsemé) n’a rien a voir et ne peut être arrêtée avec des huiles car il s’agit d’un problème de santé. Si tu rencontres ce problème, la seule chose à faire est de consulter ton médecin pour faire un bilan sanguin et détecter d’éventuelles carences (fer, zinc…) ou de regarder du côté du fonctionnement hormonal (dispositif contraceptif, post-partum, ménopause…).

Hydratation intense

Attention, sujet sensible ! En fait il y a une vraie confusion entre hydrater au sens propre (=apporter de l’eau) et conditionner/protéger ou nourrir (=former un film protecteur autour du cheveu). Hydrater se fait grâce à des molécules hygroscopiques qui attirent et captent l’eau présentes dans des produits comme les gels d’aloe vera, de lin, le yaourt ou encore le miel ou la compote. Les huiles ne sont pas hydratantes car elles sont hydrophobes.

La plupart des produits dits hydratants ont en fait pour action de conditionner.

Toutes les natures de cheveux ont besoin d’huile. Même les plus fins et les moins poreux, car tous ont besoin d’avoir un film hydrolipidique riche en acides gras.

Tu galères avec ta routine naturelle ? Télécharge mon guide gratuit !

Avec mes 3 ans d’expérience de coach capillaire, je sais que le naturel n’est pas facile à maitriser. On pense qu’il s’agit juste de changer de produit alors que le vrai enjeu c’est de savoir s’en servir 😊. Bien faire un bain d’huile ou un refresh, savoir quand clarifier et protéger ses boucles, à quoi servent les protéines et l’hydratation… Ça demande de vraies connaissances ! Je t’offre une base solide issue de mon expérience et de mes recherches sur la science du cheveu.

En bonus pour avancer tout de suite : le guide de la porosité et le mode d’emploi des huiles.

Tu as les cheveux lissesTu as les cheveux bouclés

Guide gratuit

Quelle est la meilleure huile pour les cheveux secs ?

Huile filmogène ou pénétrante ?

La gamme des huiles végétales est très large et elles ont des propriétés très proches ! On peut quand même les classer en 3 catégories selon leur composition en acides gras saturés, insaturés et oméga 3 ou 6 :

  • les huiles ou beurre plutôt pénétrants : l’huile de coco, le beurre de murmuru essentiellement;
  • les huiles gainantes qui restent à la surface : l’huile de brocolis étant la plus fluide;
  • celles qui ont des propriétés partagées : la plupart des huiles végétales.

L’huile de coco bio pour nourrir en profondeur les cheveux secs

Idéale en bain d’huile, sa richesse en acides laurique fait d’elle la plus pénétrante. L’huile de coco est un soin d’exception pour lutter contre les cheveux secs comme de la paille, et « répare » les cheveux abîmés et cassants. Cependant, j’observe depuis des années qu’elle a l’effet contraire sur un petit nombre de chevelures qu’elle rend plus sèches et ternes. Cocos nucifera oil dans les listes INCI.

L’huile de brocoli : pour les cheveux fins et peu poreux

J’aime beaucoup cette huile « sèche » pour sa texture adaptée aux cheveux facilement alourdis, mais qui peut être trop légère pour des cheveux poreux et très secs. A l’usage elle est idéale en soin sans rinçage à la fin de ta routine de lavage ou du refresh et aide à limiter les frisottis. Brassica oleracea var italica seed oil de son nom INCI.

L’huile de jojoba bio : réguler la production de sébum

Cette huile a la composition en acides gras la plus proche du sébum. Je la recommande donc en application à la racine pour réguler les cuirs chevelus gras. Cependant avec sa composante proche de la cire, je trouve qu’elle graisse et alourdit facilement les longueurs. Simmondsia Chinensis Seed Oil de son petit nom botanique.

L’huile d’argan ou d’avocat : pour les cheveux bouclés et ondulés

Ces deux huiles sont des trésors pour apporter brillance, force et vigueur et favoriser la tenue des boucles ou ondulations aux curly. Cependant elles conviennent aussi aux cheveux secs et lisses pour conditionner après le shampooing. La délicate odeur de l’huile d’argan donne aussi un agréable parfum à tes cheveux. Si tu veux plus d’infos à ce sujet, tu peux lire cet article sur la routine et soins capillaires spécifiques aux cheveux bouclés.

Beurre de karité : pour les cheveux crépus et frisés

Le beurre de karité pur est un allié de choix pour fortifier les cheveux secs comme de la paille et très poreux. Il est par contre trop riche pour les cheveux fins.

L’huile de ricin pour cheveux secs

Rituel de beauté très connu, l’utilisation de l’huile végétale de ricin est cependant plus difficile du fait de sa texture très visqueuse. Ne pas hésiter à la mélanger à une autre huile plus sèche type olive ou argan/avocat.

L’huile de moutarde pour stimuler la pousse

Je crois que sur ce point je vais faire décevoir beaucoup de monde mais aucun ingrédient en application externe n’a été prouvé scientifiquement comme accélérateur de croissance capillaire. Par contre, le massage crânien lors de l’application, lui, semble bien stimuler la micro-circulation pour acheminer plus vite les vitamines et minéraux nécessaire à la création de kératine.

​Quoiqu’il en soit, nourrir son cuir chevelu permet de le tonifier et de fortifier les bulbes capillaires pour garder une fibre capillaire saine dès  » sa naissance ». Et des cheveux sains ne se font pas sans cuir chevelu sain.

L’huile de nigelle contre les pellicules

L’huile de nigelle ou celle de neem sont plus spécifiques pour apaiser les cuirs chevelus sensibles ou limiter les pellicules ou démangeaisons. Attention cependant, les problèmes de cuir chevelus peuvent avoir des causes diverses, et l’ajout d’huile peut au contraire les amplifier.

L’huile d’olive : l’huile pour cheveux pas chère

Il est à noter que l’huile d’olive en soin capillaire donne aussi d’excellents résultats. Comme je n’aime pas faire racheter de nouveaux produits à mes clientes, je leur recommande souvent de commencer par appliquer les huiles de leur cuisine, et ça fonctionne tout aussi bien ! Mes cheveux adorent les huiles de sésame et de tournesol que j’applique quotidiennement.

Quelle huile pour cheveux colorés ?

Les cheveux avec une couleur « conventionnelle » ou ayant une coloration végétale (henné) ont aussi droit à leur soin à l’huile ! D’autant plus si tu es dans le premier cas. L’huile ne pas jaunir mais au contraire prévenir de l’oxydation des cheveux blonds, blancs ou gris qui donne cette couleur paille.

Les sérums pour cheveux

Les sérums capillaires sont formulés à partir d’huiles végétale et d’actifs au toucher sec (huiles estérifiées). Ils ont ainsi une action démultipliée grâce à la synergie des huiles et une facilité d’application grâce à leur texture moins grasse. Inconvénients : ils sont bien plus chers qu’une huile pure. Je les recommande pour débuter et ainsi avoir une meilleure expérience dans la technique d’application. Je parle ici d’huile capillaire sans silicone car les sérums conventionnels dits issus d’huiles en sont blindés.

Voici mes préférés qui sont assez légers et avec une odeur très agréable :

Comment utiliser les huiles pour les cheveux secs

Le bain d’huile en traitement pré-shampoing

Ce soin est celui que je recommande à tout cheveu sec : pas cher, simple et et accessible.

Les différentes étapes :

  • choisis une huile idéalement pénétrante comme l’huile de coco (mais l’huile de l’olive nourrit très bien aussi);
  • appliques sur l’ensemble de tes cheveux de la racine à la pointe. Le dosage dépend entièrement de ta porosité, longueur et épaisseur. Ça peut aller d’une cuillère à café pour un carré sur cheveux fins à plusieurs cuillères à soupe sur des cheveux crépus et longs;
  • tu peux envelopper dans une serviette chaude pour ouvrir les écailles si tes cheveux sont peu poreux;
  • laisse poser jusqu’à la nuit entière pour l’huile de coco ou quelques minutes si tu es pressée : tu auras tout de même des bénéfices brillance et douceur;
  • procède au lavage avec un shampooing doux cheveux secs (liquide de préférence, les shampoings solides sont trop doux) avec deux passages si besoin;
  • démêle et procède au coiffage comme d’habitude;

En masque capillaire après-shampoing

Si tu as les cheveux plutôt poreux, crépus, ou très secs tu peux te confectionner un après-shampoing 100% écologique qui aide au démêlage et apporte nutrition et hydratation.

Voici la recette :

  • étape 1 : choisis une huile plutôt légère type olive, avocat, argan, amande douce;
  • étape 2 : pèses ou doses la quantité de gel d’aloe vera, de gel de lin, ou de yaourt qu’il faut pour tes cheveux;
  • étape 3 : mélanges à environ 10% d’huile végétale;
  • étape 4 : appliques de la racine à la pointe sur cheveux;
  • étape 5 : démêles les cheveux;
  • pas de temps de pose ou presque.

En soin capillaire sans rinçage pour cheveux secs

C’est sans doute le soin des cheveux le plus précis de la routine car il faut ajuster la quantité et l’application à ta propre chevelure. Ce soin est à faire après chaque lavage pour « sceller l’hydratation » = refaire le film lipidique autour du cheveu.

Voici comment procéder :

  • 1- choisir une huile sèche adaptée à ton type de cheveux;
  • 2- prendre quelques gouttes dans la main et bien les étaler dans ta paume;
  • 3 – appliquer sur les zones les plus sèches : pointes, haut de la tête…
  • 4 – ajuster la dose si tu as un reste gras.

Idéal pour protéger les cheveux la nuit par exemple.

Combien de fois par semaine ?

Les soins à l’huile peuvent être quotidiens si tes cheveux sont secs et cassants. Mais la fréquence, comme la quantité, dépendent entièrement de ta longueur, épaisseur et porosité !

Mes cheveux ne supportent pas les huiles

Tous les cheveux ont besoin d’être nourris. Il n’y a pas de cheveux qui ne supportent pas les huiles, juste un dosage et une application qui sont à corriger. Mes cheveux sont très très peu poreux et pourtant je mets de l’huile en petite quantité et à sec presque tous les jours.

Mettre de l’huile sans graisser ni alourdir

Car c’est bien là le soucis : l’huile est grasse, et si il en a trop, ça graisse, quelque soit ta porosité. Il m’a fallu plusieurs années pour maîtriser l’application des huiles que je fais maintenant les yeux fermés. Si cela t’intéresse, je l’enseigne dans la méthode anti-frisottis.

Comment choisir une huile naturelle ?

Elle est de préférence d’origine naturelle, issue de l’agriculture biologique et certifiée bio, issue de la première pression à froid. Achètes-la dans des boutiques bio.

Conclusion : de l’huile pour tous les types de cheveux

Tous les cheveux gras, secs ou normaux ont besoin d’huile dans leur routine capillaire. Un cheveu sec, terne et rêche manque forcément d’huile. Ingrédient naturel et pas cher, utiliser une huile concurrence facilement un soin professionnel en terme d’efficacité. Mais chut c’est un secret !

D’autres ressources pour t’aider à avoir de beaux cheveux au naturel

Mon compte Instagram

Humour, astuces cheveux et débunkage de mythes capillaires au programme !
instagram criniere libérée

La newsletter

Rejoins les 3000 inscrites qui reçoivent chaque lundi un conseil ou une astuce pour mieux prendre soin de leur chevelure au naturel et sans prise de tête ! Cheveux fins, abîmés, blancs, tous les profils capillaires sont bienvenus ! Tu reçois le guide en cadeau à l’inscription.
Tu as le cheveu lisse ! OU tu as les cheveux bouclés ou ondulés

Libère ta Crinière !

C’est le guide ultime et ultra-complet du naturel. Ma méthode pour construire pas à pas la routine qui te fera la chevelure que tu recherches.
Découvrir ton guide vers le naturel

Laisser un commentaire