Comment faire un shampoing à la reetha

Comment faire un shampoing à la reetha

Ingrédients/matériel : un bol, de la poudre de reetha et éventuellement un hydratant (fortement conseillé)

Difficulté: facile

Pour qui: tous les profils capillaires et particulièrement pour les cheveux à tendance grasse

Avantages : shampoing bio pas cher, très doux, assainit et régule le sébum, vegan, dimension soin de l’ayurvéda

Inconvénients : peuvent assécher les longueurs, un peu long à disposer sur la tête, un peu plus onéreux que d’autres shampoing naturels maisons type argile, odeur particulière

Fréquence maximum : 2 fois par semaine

Qu’est ce que la poudre de reetha ?

Vous connaissez les noix de lavages ? Et bien la poudre de reetha en est extraite. Cette poudre dispose d’un pouvoir lavant très doux mais efficace (pas que pour les cheveux) grâce à sa teneur en saponines : elle est particulièrement efficace pour assainir le cuir chevelu. Elle est particulièrement appréciée des cheveux gras et/ou à tendance pelliculaire.
Mais ses qualités ne s’arrêtent pas là. Faisant partie de la (grande) famille des poudres ayurvédiques, la reetha fortifie et fait briller la chevelure. Une pépite pour nos têtes donc, qui peut être particulièrement efficace en période de transition mais aussi par la suite.

Je l’aime beaucoup et l’utilise très régulièrement en alternance avec d’autres lavants et le seul défaut que je lui trouve est son odeur…particulière. En effet je n’aime pas ce parfum mais en discutant avec d »autres personnes je me suis aperçue que c’est très subjectif. En gros tant que vous n’avez pas mis le nez dedans, vous ne pouvez pas savoir !

Bien sûr comme toutes les poudres vous pouvez la mixer, ajouter des actifs, huiles, huiles essentielles en fonction de vos besoins ! Cependant je vous recommanderais fortement d’ajouter un hydratant (aloe vera, gel de lin pour ce citer qu’eux) pour contrebalancer l’effet asséchant de la reetha (comme toutes les poudres). Par exemple mes cheveux sont rarement en manque d’hydratation et pourtant j’ajoute toujours une cuillère à soupe dans mon masque à la reetha.

Alors convaincu par la reetha ? Avant toute chose, assurez-vous de bien avoir pris toutes les précautions pour vous lancer dans la fabrication de votre shampooing naturel maison !

Besoin d’aide pour avoir de beaux cheveux au naturel ?

Mon service de coaching sur-mesure pour vos cheveux

Suite aux nombreuses demandes que je reçois, je mets mon expérience à votre service pour vous orienter vers les bons produits et les bons gestes. Pourquoi c’est plus efficace ? Parce que vous avez quelqu’un à qui parler, que ce soit par téléphone ou par mail ! Je peux ainsi bien cerner votre cheveu et vos besoins, vous rassurer et vous encourager pour construire ensemble votre routine, unique et personnelle.

Découvrez mes coachings

diagnostics capillaires

La recette du shampoing à la poudre de reetha maison

Pour les cheveux normaux et gras :

Pour une épaisseur normale, disposez environ 3 cuillères à soupe de reetha (à moduler en fonction de votre longueur et épaisseur) dans un bol puis ajoutez de l’eau de façon à obtenir une consistance crémeuse. Elle doit être suffisamment solide pour se tenir et pas assez liquide pour couler. Mouillez vos cheveux et essorez-les suffisamment pour les empêcher de trop perdre d’eau. Étalez ensuite cette pâte avec les doigts sur la racine des cheveux et les longueurs. Laissez poser quelques minutes puis rincez à l’eau claire.

Pour les cheveux épais :

Procédez de la même manière mais veillez à ne pas oublier une zone de votre tête. Pour cela, procédez en divisant votre chevelure par raies, comme si vous posiez une coloration. Avec cette méthode, prévoir un temps d’application un peu plus long.

Pour les cheveux secs

Vos cheveux sont-ils dénutris ou déshydratés ? En fonction de la réponse, ajoutez à la recette un agent hydratant ou un agent nourrissant. Ne pas enduire les longueurs et les pointes.

Pour les cuirs chevelus sensibles et irrités :

Procédez de la même manière en ajoutant quelques principes actifs (huile essentielle de tee tree, huiles végétale, hydrolats…) pour renforcer l’action apaisante de la reetha.

Le résultat du shampoing au reetha sur les cheveux :

Vos cheveux sont propres et doux pour longtemps. Sur ma tête, c’est le shampoing qui me garde les cheveux propres sur la plus longue période. De plus elle les fait bien briller. Le cuir chevelu est lui aussi bien débarrassé des impuretés, très agréable au toucher.

Quelques remarques :

  • Comme quasiment toutes les poudres, la reetha à l’inconvénient d’assécher sur le long terme. Si vous avez les cheveux longs ou si vous ressentez des démangeaisons après l’utilisation de la reetha, ajoutez un hydratant à votre préparation (gel de lin, aloe, hydrolat, glycérine, compote de fruit, yaourt…);
  • Egalement valable pour tous les shampoings naturels, vous pouvez faire un rinçage au vinaigre de cidre. Cela à l’avantage de faire briller les cheveux mais aussi d’éliminer le calcaire, ce que des shampoings sans détergents sont trop doux pour faire;
  • A cause de sa douceur, le reetha ne rince pas (ou difficilement) les bains d’huile. Pour cela, optez pour un shampoing liquide ou solide ou essayez de doser votre huile au plus juste;
  • Comme pour tout shampoing naturel maison, il est possible d’ajouter des principes actifs : des huiles essentielles (l’ylang-ylang fait des merveilles sur les cheveux), de l’aloe-vera ou de la glycérine végétale pour hydrater, ou de l’huile végétale (ricin, coco mais aussi olive) pour nourrir…
  • Si vous rencontrez des difficultés particulières avec cette recette de shampoing à la poudre de reetha, consultez notre article sur les problèmes associés aux shampoings bio et comment les résoudre.

No-poo, transition, routine naturelle : le guide gratuit pour passer le pas !

Si vous démarrez totalement dans le cheveu au naturel, il y a quelques notions à connaître. Tout d’abord, le no-poo, qui émerge forcément lorsque l’on parle de faire son shampoing maison puisque qu’il s’agit d’éliminer toute substance pétro-chimique néfaste de votre tête. Pour plus d’informations, veuillez lire cet article que j’ai dédié à la méthode no-poo. Ensuite la routine naturelle : il s’agit tout simplement de l’ensemble des gestes récurrents que vous allez opérer pour laver et prendre soin de vos cheveux au naturel.
Enfin la transition. Alors que c’est peu connu, il faut savoir que l’on ne passe pas forcément très facilement d’une routine « conventionnelle » à une routine naturelle : la première est tellement violente que les cheveux et le cuir chevelu ont besoin d’une période d’adaptation. Pour s’y mettre facilement, n’hésitez pas à télécharger mon e-book gratuit qui vous guidera dans les premières étapes. N’hésitez pas, je l’ai conçu spécialement pour être simple et intuitif !
Télécharger le guide gratuit

couverture e-book