Meilleur shampoing bio 2018 et 2019 ? Notre avis !

feuille shampoing bio

Une des questions les plus courantes des personnes désirant passer à une routine naturelle est la suivante : « quel est le meilleur shampoing bio ». Et c’est bien légitime ! On souhaite utiliser de bons produits, surtout lorsque l’on fait une démarche vers la qualité et le bien-être. Pourtant c’est une question à laquelle il n’est pas possible de donner une réponse unique ! En effet il existe une multitude de critères, tant subjectifs (types de cheveux, préférences de textures) qu’objectifs (génération de déchets, vegan et cruelty free…) sans compter le prix, qui varie énormément d’une marque à l’autre. Et par-dessous tout, un super produit qui conviendra à l’un(e), ne conviendra absolument à l’autre. Je suis bien placée pour la savoir car bien qu’ayant un cheveu assez « facile », j’ai dû essayer plusieurs (très bonnes) marques de shampoings bio avant de n’en trouver que deux qui me vont…Ainsi, je vais essayer de vous expliquer ici ce que serait LE meilleur shampoing bio de 2017, 2018 et 2019 selon mes critères !

Quel est le meilleur shampoing bio : notre avis sur un point de vue strictement capillaire

shampoing bio ou naturel

trefleLe meilleur shampoing bio est celui qui lave (le mieux) en étant doux (le plus possible)

Dit comme cela, ça paraît simple et évident. Pourtant ça ne l’est pas tant que ça. Tous les produits lavants sont un équilibre entre une certaine détergence pour satisfaire aux besoins (habitudes) des consommateurs en matière de lavage (décapage ?) et le respect du cheveu et de la peau. Les shampoings bio représentent en effet de véritables casse-tête pour les personnes chargées de les formuler.
En fait il faut remettre pas mal de choses dans en contexte : un bon shampoing lave et laisse le cheveu propre, mais l’aspect « soin » (hydratation, nutrition…) doit être laissé… aux soins :). Ne demandez pas l’impossible et surtout ne restez pas enfermé dans les fausses promesses du marketing traditionnel : un shampoing tout-en-un qui fait le boulot à la place des huiles, hydratants et autres n’existe pas.

trefleLe meilleur shampoing bio se repère aussi à la composition

Alors, comment débusquer le meilleur shampoing bio ou naturel ? Pour moi il y a le tri avant l’achat et ensuite le test. Pour analyser la liste INCI du produit, dites-vous bien aussi que plus elle est courte, mieux c’est. Pas besoin de milliers d’ingrédients pour faire un bon produit.
Autant dire que certains ingrédients sont de facto rayé de la liste du prototype du parfait shampoing bio. La plupart des sulfates irritants, des silicones et des parabens sont exclus mais d’autres sont encore autorisés en cosmétiques biologique, comme les quats (ammonium quaternaires) et l’ammonium lauryl/laureth sulfate.

Du point de vue de la composition, le meilleur shampoing bio pour moi exclut totalement les ingrédients suivants :

  • les ammonium lauryl sulfates;
  • les “-cone” et les “-xane” qui désignent souvent des silicones, même s’ils ne sont pas supposés se trouver dans un shampoing bio;
  • les quats : évitez tout ce qui ressemble à Cetyl triméthyl ammonium chlorure, hydroxypropyl guar, Hydroxypropyltrimonium chloride, behentrimonium methosulfate, dipalmitoylethyl hydroxyethylmonium methosulfate, behentrimonium chloride…;
  • les beaux emballages verts avec des “sans sulfates sans parabens sans…”: les “sans” quelque chose mais sans label bio sont très hautement suspects;

A la place, il présente :

  • les tensioactifs d’acides aminés : les tensioactifs sont les agents qui lavent véritablement. Dans les shampoings chimiques conventionnels, ce sont des sulfates. Les plus doux sont ceux au contraires à base d’acides aminés (voir la composition d’un shampoing bio pour plus d’informations. Ils se terminent souvent pas les suffixes « sarcosinate », « glutamate », « glucoside » ou « wheat protein ». Plus ils sont tôt dans la liste des composants mieux c’est;
  • le label Nature & Progrès: le plus exigeant des labels bio;
  • les formules courtes : moins il y de composants, mieux c’est !

Vérifiez donc bien l’étiquette sans vous fiez yeux fermés aux labels bio, notamment fr et eu. On vous explique en détails comment trouver le meilleur shampoing bio pour vous dans cet article.

Quel est le meilleur shampoing bio et naturel en 2019 : le problème de la sensorialité et de l’utilisation

trefleLe meilleur shampoing bio est-il naturel fait maison ?

Après des années d’utilisation de produits sous forme de gel bien mousseux, nous sommes désormais bien formatés dans l’utilisation de ces lavants ménagers ou corporels. Nous voulons un parfum agréable, une mousse onctueuse (sans laquelle on pense que ça ne « marche » pas ») et une certaine rapidité d’utilisation et de préparation. Or, on s’aperçoit que tout un éventail des soins et shampoings naturels sont sous des formes qui nous semblent au premier abord très exotiques : aliments de cuisine, poudres, argiles, shampoings solides… S’il ne sont aucunement une étape obligatoire pour avoir de beaux cheveux et profiter d’une routine naturelle, ces lavants faits maisons pour la plupart sont, il faut bien être honnête, plus fastidieux à utiliser que les shampoings tout faits. Et pourtant ils ont des propriétés que les produits de synthèse n’ont pas au point d’être souvent décrits comme miraculeux… Mais du point de vue de la sensorialité, les shampoings bio, solides ou liquides, sont devant !

trefleLe meilleur shampoing bio mousse !

La mousse a été un vrai casse-tête pour les formulateurs de shampoings à ingrédients naturels. Car bien que n’ayant aucun rapport avec les propriétés lavante, dans l’imaginaire collectif un produit qui ne mousse pas ne lave pas. Pourtant, et je peux parler d’expérience avec ma tignasse épaisse et bien dense à la racine, la mousse aide incontestablement à bien étaler le shampoing et à n’oublier aucune zone. Mais le problème est qu’avec le désamour des sulfates, on s’est aperçus que beaucoup de tensioactifs bio n’avaient pas du tout la même capacité à mousser. Il a fallu attendre quelques années et la dernière génération de tensioactifs pour avoir des shampoings bio doux produisant la même texture.

Quel est le shampoing bio du point de vue de la santé ?

shampoing bio ou naturel

Sans hésitation le meilleur shampoing bio pour la santé est un shampoing 100% naturel… fait maison. La raison en est toute simple : un shampoing tout fait reste un cocktail d’ingrédients dont il faut traquer individuellement la provenance et la qualité pour être sûr de sa non-nocivité (même si les labels bio sont là pour nous mâcher le travail). Dans les shampoings naturels faits maison, le nombre d’ingrédients est très limité : souvent un, deux, voir trois pour une tambouille déjà bien efficace. Or il s’agit souvent de matières premières brutes. Le rhassoul par exemple, a peu de chances de subir des transformations. Dans tous les cas, le « contrôle qualité » est beaucoup plus aisé à faire. Et les matières les moins transformées sont les plus saines.

Quelles sont les marques de shampoings bio « cleans » ?

shampoing bio ou naturel

Il est bien sûr impossible d’établir une liste complète des marques proposant des produits capillaires sains. Ceci, et c’est une bonne chose, pour la raison que les petits producteurs et artisans ont du mal à se faire connaître et faire reconnaître leur produits pour le grand public. Nous essayons néanmoins de les intégrer le plus que nous pouvons. Si vous connaissez une marque qui aurez sa place ici, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire en bas de la page !

Les marques de shampoings bio internationales connues (et reconnues) :

  • Weleda;
  • Logona et SANTE : ont été récemment racheté par L’Oréal;
  • Lavera;
  • Helvetia Natura : très bons produits à un prix raisonnable, en format familial (Suisse);

Les marques de cosmétiques bio françaises :

  • Coslys : testée et approuvée par la rédactrice de ces lignes 🙂 (France) ;
  • Phyt’s;
  • Denovo : pas de shampoing pour le moment (en cours de développement), mais de très bons soins capillaires;
  • Onatera (Ce’Bio, Biofloral et Dr Theiss);
  • Les Artisans de la Nature;
  • Biosens & Saveurs;
  • Rodolphe&Co;
  • Centifolia;
  • Dermatherm : spécialisé dans les peaux et les cuirs chevelus sensibles;
  • Plantes des Cévennes;
  • Léa Nature : Natessance;
  • WAAM Cosmetics: également boutique de produits DIY;
  • Avril;

Les marques de shampoings solides bio et françaises :

  • Pachanamaï;
  • Lamazuna;
  • Druydes;
  • Secrets de Provence;
  • Comme Avant;

Les marques de shampoings bio spécialisées par ingrédient (françaises et artisanales pour la plupart) :

  • Les Sens des Fleurs : produits à base de fleurs de Bach (France);
  • Les délices d’Azylis, Classic Ayurveda, Khadi : soins capillaires ayurvédiques
  • NaturAloé : produits capillaires à base d’aloé vera (France);
  • Chevalait : shampoings au lait de jument (France);
  • Laboratoire Paysane, Mel’anie’s : cosmétiques de lait d’ânesse (France);
  • Argandia : soins à base d’Argan (France)
  • Argiletz : produits à base d’argile (France);
  • Ballot Flurin, Propolia, Abellie : produits à partir de miel (France);
  • Mon petit lait de soja;
  • La Maison Berthe Guilhem: au lait de chèvre;

Les marques de shampoings et soins bio pour cheveux bouclés :

  • Carolina-B;
  • Boucleme : from UK 🙂 ;
  • Les Secrets de Loly;
  • NoireÔNaturel : à la base pour les cheveux afros mais recommandé pour toutes les sortes de bouclettes !;

Les marques internationales de shampoings bio :

  • Dr Hauschka, Benecos : marques allemandes, dont le pays a une culture du bio bien ancrée;
  • Abaché Organics, Absolute Organics : les australiens de la bande;
  • DruideBio: shampoings solides canadiens;
  • Urtekram : les vikings;

Les savonneries artisanales (savons-shampoings) :

  • En douce heure;
  • La Grange aux Herbes;
  • Laboratoire des Sources;
  • Les Essentiels;
  • La Savonnerie de la Brique

Mon avis sur le meilleur shampoing bio et naturel en 2019: les critères environnementaux et éthiques

shampoing bio ou naturel

trefle Le meilleur shampoing bio est sans tensioactifs de synthèse

Pour moi, le critère écologique compte quasiment autant que celui de la beauté des cheveux. Or, les shampoings liquides et solides sont constitués comme je l’ai expliqué de tensioactifs, qui sont l’ingrédient principal. Il est souvent argumenté du fait qu’ils sont issus de la coco, ce qui est vrai, mais le problème est qu’ils restent des composants synthétisés en laboratoire qui subissent nombre de transformations dont certaines assez polluante. Ils peuvent se révéler très doux pour la peau et les cheveux, mais bien que n’étant pas directement issus de la pétrochimie, n’en sont pas une énorme avancée pour l’environnement.
Cela peut être également vrai pour d’autres ingrédients que les tensioactifs, et qui peuvent malgré tout être autorisés dans certains labels bio.

trefle Le meilleur shampoing bio du point de vue zéro déchet : le shampoing solide

Les produits biologiques devraient avoir la vocation à limiter la pollution de façon générale et donc la production de déchets. Et la star à la mode en ce moment est le shampoing solide. A faire soi-même ou à acheter, il est vrai qu’il limite les bouteilles en plastique. Mais il a un petit défaut caché… Comme je l’explique dans l’article dédié au shampoing solide, la plupart d’entre eux, maison ou pas, sont basés sur le tensioactif SCI. Or le Sodium Cocoyl Isethionate, bien que très doux pour les cheveux et d’origine végétale, demande des transformations chimiques polluante pour sa production. Et, comme clairement indiqué sur l’étiquette, peut être nocif pour l’environnement aquatique. Sans compter qu’il a été testé sur les animaux. A voir donc…

trefle Un shampoing bio de qualité doit être biodégradable

Selon le site Actu Environnement, la biodégradabilité se définit comme telle : « Capacité d’une molécule à être dégradé biologiquement c’est-à-dire par l’action d’organismes biologique. »

trefle Le meilleur shampoing bio est local

Local allant de paire avec la réduction de la pollution, mon shampoing idéal serait extrait et produit à côté de chez moi !

Le meilleur shampoing bio est-il un shampoing ?

Bon, je l’avoue, mon titre est volontairement racoleur car je voudrais mettre ici en avant un produit qui est très peu connu du grand public : le savon-shampoing. On le confond souvent avec le shampoing solide, car la forme semble identique au premier abord. Pourtant, la différence au niveau de la composition est de taille : si comme expliqué plus haut le shampoing solide est fabriqué à partir de tensioactifs de synthèse, le vrai shampoing savon est celui fabriqué comme tout véritable savon grâce au processus millénaire de saponification à froid. Riche en glycérine, respectueux de la peau et du cheveu, le savon-shampoing est le shampoing (hors matières brutes type rhassoul, argiles et autres poudres) le moins polluant à la fois dans sa production et pour le produit fini. Il y a en plus en France de nombreux artisans qui remettent ce savoir au goût du jour, il est donc relativement facile de trouver une savonnerie près de chez soi.
Le hic ? Le savon-shampoing ne convient pas à toutes les têtes, loin de là. Et comme pour tous les autres, seul le test pratique fait foi ! Mais sachez que si il ne convient pas à vos cheveux, le savon est pour moi le meilleur lavant pour le corps.

Le meilleur shampoing bio est-il bio ?

Le bio dans l’idéal c’est l’exclusion de toute matière pétrochimique et/ou nocive. Dans la pratique ce sont des cahiers des charges de labels établis par des groupes de personnes qui jugent de ce qui est acceptable du point de vue de la santé ou de l’environnement. Car certains ingrédients, comme le SCI par exemple, font débat. Le naturel, dans un monde où beaucoup de produits sont transformés, est assez relatif. D’où une marge d’appréciation qui est, finalement, propre à chacun. Du coup, de plus en plus de fabricants sont en désaccord avec les labels qu’ils jugent soit trop permissifs, soit trop restrictifs (la marge entre les différents labels comme AB et Nature & Progrès par exemple est assez large par exemple).

Mon avis sur « quel est le meilleur shampoing bio ou naturel ? »