Acheter et faire son shampoing bio

Acheter et faire son shampoing bio

Grâce à nos articles passer au shampoing bio et quel shampoing bio choisir ?, vous avez désormais une idée de la forme, du type et de quel produit vous voulez ou tout du moins, de ce que vous voudriez essayer. Si vous arrivez sur cette page, nous vous en recommandons la lecture pour avoir une meilleure idée du shampoing bio qui vous conviendrait. Plusieurs cas de figure s’offrent à vous : acheter un produit fini, faire vous-même votre shampoing naturel ou faire un compromis des deux. Vous pouvez en effet agrémenter une base lavante de principes actifs correspondants à votre nature de cheveu. Vous pouvez également alterner shampoing bio fini et shampoing naturel maison. Ensuite, il vous faudra déterminer votre budget ainsi que les points d’achat où vous pouvez vous procurer les produits dont vous avez besoin.

Acheter un shampoing bio fini

ou trouver du shampoing bio
Où acheter son shampoing bio ?

Vous commencez et voudriez une prise de risque minimum ? Vous avez peu de temps à consacrer à votre tête et souhaitez rester dans une utilisation simple ? Le shampoing bio fini est fait pour vous. En bouteille ou solide, il vous permettra de purifier votre cuir et vos cheveux tout en restant dans un confort d’utilisation habituel.

Où trouver votre shampoing bio fini ?

Le bio s’étant largement démocratisé dans les cosmétiques, il est désormais facile de trouver du shampoing bio en grandes surfaces, supermarchés et même chez les discounters. D’un coût très abordable, leur utilisation peut vous suffire. Néanmoins, il se peut que vous ayez besoin ou envie de produits plus perfectionnés. Dans ce cas, vous pourrez vous diriger vers des magasins plus spécialisés. Les parfumeries ainsi que les parapharmacies se mettent également doucement aux produits biologiques tandis que les magasins bio étoffent leur rayons cosmétiques de marques de plus en plus abordables. Mais dans ce marché florissant, le net tire son épingle du jeu… Nous vous présentons les avantages et inconvénients de chacun de ces points de vente pour vous permettre de faire un choix éclairé et vous faire gagner du temps et de l’énergie !
Nous vous ferons également un point sur le greenwashing, ou écoblanchiment en français. Il s’agit, pour les industriels du secteur, de jouer avec les mentions, le packaging pour maquiller un produit chimique en pseudo produit naturel (et de gonfler les prix généralement). Il ne faut donc pas confondre le bio, avec un cahier des charges total à respecter, et quelques amélioration de formule sans vraiment changer la nature du produit. Traquez donc les vrais labels bio !

Attention aux avis sur les shampoings bio

Avec l’avènement d’internet, les avis ont pris un poids considérable. De nombreux sites internet sont même spécialisés dans le test de produits divers. Les shampoings bio n’y échappent pas ! S’ils permettent de se faire une idée, il faut pourtant être prudent : un test n’engage que la personne qui a testé, et la compatibilité entre un individu et un shampoing bio est vraiment très personnelle. Même à profil capillaire similaire, chacun aura une préférence pour un principe actif, un tensioactif, une huile essentielle… plutôt que pour une autre. Pas de secret, il faut tester soi-même !

Faire son shampoing bio maison

comment faire son shampoing bio maison
Plein de recettes de shampoings bio faits maison !

Vous êtes curieux ou curieuse et souhaitez tenter l’aventure ? Vous avec un budget limité ? Vous souhaitez utiliser un lavant 100% naturel dont vous maîtrisez la totalité de la formule ? Alors le shampoing naturel maison est fait pour vous ! Ou plutôt les shampoings naturels tellement il en existe de sortes, sans compter toutes les possibles customisations aux huiles essentielles, hydrolats, huiles…La créativité est sans limites ! Si fabriquer son propre shampoing bio est extrêmement satisfaisant, cela demande un peu de temps, de tests, de tâtonnements et d’ajustements avant d’aboutir à la composition qui vous correspond. Nous vous expliquons dans cet article les précautions à prendre avant de se lancer et ici comment s’y prendre pour fabriquer son shampoing bio maison.

Quelques recettes de shampoing naturels

Bicarbonate de soude/vinaigre de cidre, shampoing à l’argile verte ou rose, au rhassoul, au shikakai, lavage à l’oeuf…Si vous débutez ou pour vous donner des idées, nous vous proposons quelques recettes des shampoings naturels les plus populaires et les plus faciles selon votre nature de cheveu. Ils sont une excellente base pour débuter et vous diriger vers les produits qui vous correspondent le mieux. Alors à vos spatules et et amusez-vous tout en faisant une fleur à vos cheveux !

Le compromis : faire son shampoing bio à l’aide d’une base lavante

Les shampoings 100% maison vous tentent mais vous avez un peu peur de vous lancer ? Essayez un compromis entre les deux : partir d’une base lavante et l’agrémenter. La base lavante va, comme son nom l’indique, apporter les tensioactifs qui vont faire l’action de nettoyer. Et seulement nettoyer. Si vous pouvez très bien l’utiliser seule, vous pouvez y ajouter des principes actifs pour personnaliser votre shampoing selon votre profil capillaire et vos besoins : de l’huile essentielle de tee tree pour apaiser les cuirs chevelus qui démangent, de la poudre d’orange pour réguler, de la glycérine végétale pour hydrater… Il y a autant de possibilités que de principes actifs… Attention tout de même aux erreurs de dosage et aux allergies qui peuvent survenir lors des tests. Une hygiène stricte est également requise !

Le secret de la réussite : être ouvert(e)

Chacun n’est pas réceptif aux mêmes substances et tous les shampoings bio et naturels ne correspondant pas à tous le monde. Il est tout à fait honorable de partir avec l’idée d’une démarche sans déchet et de vouloir absolument n’utiliser que des shampoings naturels par exemple. Ou alors de justement de na jamais vouloir les utiliser. Soyez ouvert d’esprit et ne vous fermez pas à des possibilités qui pourraient très bien vous convenir ! Un bon shampoing bio fini peut ainsi vous sauver la vie (capillaire) après un petit accident, tandis que le lavage à l’œuf peut changer la vôtre rodée aux bouteilles en plastique… Il est de toute façon fort possible que vous soyez amené(e) à changer de routine capillaire dans la durée donc pourquoi ne pas en profiter pour tester de nouvelles choses, même celles que vous pensiez impossibles avant ?

trouver son shampoing bio
Un tout nouvel univers capillaire s’ouvre à vous !

Laisser un commentaire